Municipales | Accueil Val de Marne (94) Joinville-le-Pont | 04/07
Réagir Par

Municipales à Joinville-le-Pont: LREM met les pendules à l’heure

Municipales à Joinville-le-Pont: LREM met les pendules à l’heure
Publicité

Alors que deux candidats sont déjà déclarés en plus du maire sortant pour conduire une liste aux municipales 2020 à Joinville-le-Pont, et que les trois candidats sont susceptibles d’accueillir des marcheurs dans leurs rangs, le comité local LREM de Joinville-le-Pont met les pendules à l’heure dans un communiqué invitant à temporiser.

Le comité joinvillais, animé par Michel Hascoët (au centre de la photo), compte 140 adhérents, rappellent les marcheurs, et «sera partie prenante de la prochaine élection municipale afin d’apporter des solutions concrètes pour améliorer le quotidien des Joinvillais.» Mais le comité entend rester maître des horloges et souhaite que la première étape, avant d’investir un candidat, passe par l’élaboration du programme au terme d’une «Grande Marche» qui démarrera dès ce samedi 6 juillet.

«Alors que certains s’appliquent déjà à composer des listes sans nous dire pour quelle politique, nous voulons d’abord travailler à l’élaboration d’un projet autour duquel nous rassemblerons les Joinvillais. Le temps viendra ensuite d’incarner ce projet par une équipe qui en partagera les valeurs et les priorités. Animés d’une vision d’avenir pour Joinville-le-Pont au sein de la métropole parisienne, nous porterons un projet audacieux et nous appellerons à nous rejoindre celles et ceux qui ont à cœur d’imaginer une ville plus moderne, plus verte et plus participative, pleinement engagée dans la dynamique métropolitaine, mais fortement attachée à son cadre de vie unique», indique le comité.

Pour rappel, un premier candidat s’est déclaré depuis déjà plusieurs mois, Tony Renucci, ex-PS qui a lancé son propre mouvement local, Génération Joinville, depuis janvier 2018. Elu en 2008, le maire sortant, Olivier Dosne (LR) ne cache par ailleurs pas son intention de partir pour un troisième mandat. Lors du dernier Conseil municipal du mardi 25 juin, une partie de la majorité municipale a claqué la porte et annoncé son intention de monter une liste autonome, portée notamment par des élus Modem, et menée par Rémi Decout. Voir article.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Municipales à Joinville-le-Pont: LREM met les pendules à l’heure
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi