Municipales | Accueil Val de Marne (94) Charenton-le-Pont | 24/09
Réagir Par

Municipales : une liste sans étiquette germe à Charenton-le-Pont

Municipales : une liste sans étiquette germe à Charenton-le-Pont
Publicité

Deux élus d’opposition ex-PS et deux personnalités de la société civile lancent une association Réinventons Charenton, pour préparer les élections municipales de 2020 à Charenton-le-Pont.

Elus sur la liste socialiste de Gilles-Maurice Bellaïche, Loïc Rambaud, qui a quitté le PS en 2016, et Alison Uddin en 2018, sont tous deux sans étiquette. Ils lancent, avec Caroline Lecoq, tête de liste indépendante de parents d’élèves jusqu’en 2018, et Jane Vennat, une association pour « donner une impulsion citoyenne à la vie politique locale ».

« L’association s’est donnée pour objectif d’organiser et d’animer le débat public pour construire avec les Charentonnais un projet innovant pour la ville. Son ambition est de dynamiser Charenton et de mettre au cœur de la politique municipale les questions d’écologie, de vivre ensemble et de culture », défendent les quatre fondateurs, âgés de 25 à 39 ans.

Pas de tête de liste à ce stade, explique Loïc Rambaud, potentiellement candidat. L’enjeu est d’abord de réunir des habitants qui souhaitent s’impliquer et se reconnaissent « dans les valeurs humanistes, réformistes et écologistes », et de construire un projet, en mettant l’environnement en priorité.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
5 commentaires pour Municipales : une liste sans étiquette germe à Charenton-le-Pont
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi