Politique locale | Val de Marne | 05/06
Réagir Par

Nabil Benbouha, référent LREM 94, nommé à la Commission d’investiture pour les municipales

Nabil Benbouha, référent LREM 94, nommé à la Commission d’investiture pour les municipales © PAP
Publicité

Référent de La République en Marche dans le Val-de-Marne depuis la création du mouvement, Nabil Benbouha n'a pas fini d'entendre son téléphone sonner. Il a été désigné parmi les 16 membres de la Commission nationale d'investiture pour les élections municipales de mars 2020.

La Commission, présidée par la députée de l’Essonne Marie Guévenoux et le sénateur Alain Richard, l’une issue de la droite, l’autre de la gauche, comprend également 13 autres membres : Patricia Bordas, référente de Corrèze, ancienne sénatrice et maire-adjointe de Brive-La-Gaillarde de 2008 à 2014,  Jean-Marc Borello, membre fondateur d’En Marche et président du directoire du Groupe SOS, Alain Chrétien : maire de Vesoul et co-fondateur d’Agir, Jennifer Courtois-Périssé, conseillère régionale d’Occitanie et cofondatrice de LREM, le ministre Julien Denormandie, Loris Gaudin, membre du Conseil National des Jeunes avec Macron (JAM), Jean-Marie Girier,  directeur de campagne d’Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle, Nadia Hai,  députée de la 11ème circonscription des Yvelines,  Jean-Michel Jacques, député du Morbihan, Marie Lebec, députée des Yvelines, Dominique Perben, ancien ministre sous la présidence de Jacques Chirac, Didier Rambaud, sénateur de l’Isère, et Clémence Rouvier, référente d’Eure-et-Loir.

Ingénieur de formation, Nabil Benbouha a rejoint le mouvement dès son lancement en animant le comité local du Kremlin-Bicêtre avant de prendre en charge l’animation du Val-de-Marne.

La CNI doit non seulement investir les candidats mais aussi «poursuivre et élargir le rassemblement des partenaires politiques initié lors des élections européennes avec la liste Renaissance qui réunissait, aux côtés de LaREM, le MoDem, Agir et le Mouvement Radical», précise LREM qui ajoute qu’une «attention particulière sera portée à la place des femmes dans cette élection», alors que la France aujourd’hui ne compte que 16 % de femmes maires.

 

 

Les premières investitures attendues début juin

Six critères de sélection ont été établis :

1. La probité et l’éthique du candidat, ainsi que sa cohérence avec les valeurs et les positions du mouvement
2. L’ambition de son projet pour la commune et sa faisabilité compte tenu des particularités locales ;
3. Sa capacité de rassemblement ;
4. Sa connaissance du territoire communal et sa prise en compte du fait intercommunal ;
5. Son implantation locale ;
6. Sa capacité à faire le meilleur résultat.

Les candidats et candidates à l’investiture devront réaliser et présenter une note de projet détaillant leur vision et leur équipe ainsi qu’une note de stratégie politique à la CNI. Les premières vagues d’investitures débuteront mi-juin.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Nabil Benbouha, référent LREM 94, nommé à la Commission d’investiture pour les municipales
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi