Education | Val de Marne | 13/02
Réagir Par

Nuit des lycées en Val-de-Marne

Publicité

Neuf établissements avaient décidé d'organiser une occupation ce mardi 12 février dans le Val-de-Marne, dont 8lycées pour protester contre la réforme

(lycée de Cachan, Blum , Gutenberg et Branly  Créteil, Picasso à Fontenay-sous-Bois, Romain Rolland à Ivry-sur-Seine, Darius Milhaud au Kremlin-Bicêtre et Jean Macé à Vitry-sur-Seine), et un collège (Camus au Plessis-Trévise) en colère contre sa nouvelle dotation horaire globale. La veille, de enseignants du département s’étaient aussi  mobilisés avec les stylos rouges devant l’Assemblée nationale.

«Au plus fort de la soirée, deux cent personnes étaient réunies. Monsieur le maire de Vitry et madame la députée d’Ivry et de Vitry ont pris la parole pour nous assurer de leur soutien et de l’importance de la lutte que nous menons, unis. Tous deux ont exprimé leur attachement à la dimension nationale de l’éducation et sa mission de formation des citoyens et des citoyennes de demain. Ces interventions ont été complétées par des responsables syndicaux, des parents d’élèves représentants FCPE, des collègues d’autres établissements, ainsi que des élèves, pour expliquer l’influence néfaste de la réforme sur l’aggravation des inégalités et sur les conditions d’apprentissage et de vie au lycée», témoigne l’intersyndicale du lycée Jean Macé. Les enseignants  de Jean Macé, qui ont entamé une grève contre la réforme, ont obtenu une audience au rectorat ce mercredi et indiquent qu’ils décideront de la poursuite de leurs actions à l’issue de cette entrevue.

Nuit des lycées à Jean Macé

Ayant obtenu une audience au rectorat demain, une lettre, détaillant nos revendications, a été soumise au vote et adoptée à l’unanimité par les deux cent personnes en présence.
A l’issue de l’audience, nous nous réunirons en AG pour discuter de la suite à donner au mouvement.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Nuit des lycées en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi