Festival | Val de Marne | 16/05
Réagir Par

Nuit européenne des musées : que faire en Val-de-Marne

Nuit européenne des musées : que faire en Val-de-Marne © Delphine Micheli
Publicité

Le samedi 18 mai verra se tenir partout, en France et en Europe, la 15e édition de la Nuit européenne des musées. En Val-de-Marne, six musées et un espace d’art ouvrent gratuitement leurs portes dès la tombée de la nuit. Performances, visites commentées, ateliers, projections, concerts, rencontres… un coup d’œil sur la programmation.

À Vitry-sur-Seine, le Mac/Val s’investit dans l’événement tout au long de la journée. À 15h, une animation jeune public et un concert démarrent les activités. Après la présentation du livre d’artiste « Poucette », par Elena Bertoncini, les enfants à partir de 5 ans et leurs parents pourront découvrir cette histoire sous la forme d’un théâtre d’ombres, et ensuite devenir acteurs et conteurs. A découvrir également : la création collective des élèves de la classe de seconde du Microlycée 94, accompagnés par le compositeur Januibe Tejera. Entre 18h et 22h, seront projetés des films du GREC (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques) qui font de l’autobiographie et de la biographie une matière première, construisant une réflexion autour des identités.

Des visites commentées sont aussi proposées pour découvrir Lignes de vies-une exposition de légendes et Persona grata ? Rendez-vous avec Matthieu Laurette à 18h pour Rencontres de légende, au cœur de l’exposition Lignes de vies ; rencontre à 19h avec Bertrand Schefer autour de l’œuvre de The Weight de Kyungwoo Chun, présentée dans l’exposition de la collection Persona grata ? ; et découverte de Lignes de vies – une exposition de légendes à 21h, avec Claire Burus et Emeline Jaret, autour de Philippe Thomas.

Au programme encore : L’oeuvre exposée, une restitution de workshop par des étudiants de l’École Supérieure d’Art et de Design TALM-Tours, en collaboration avec l’artiste Fayçal Baghriche, les performance Je vais vous raconter ma vie, d’Esther Ferrer, et Crossroad, de Laurent Prexl, et le spectacle Vous ne comprenez rien à la Lune, avec l’écrivaine Alice Zeniter et le chorégraphe Orin Camus (photo de une).

 

 

Une déambulation immersive contée

Dans la Ferme de Cottinville, à Fresnes, l’Écomusée du Val de Bièvre organise trois visites contées de l’exposition Fenêtres sur jardins (18h, 19h15, 21h). La conteuse Nathalie Loizeau accompagnera le public dans une déambulation immersive et sensible dans les jardins – privés, familiaux et partagés – des habitants de neuf villes du territoire racontant des histoires jardinières. « On va offrir un petit pot convivial aux personnes qui viennent, des tisanes froides à base de plantes qu’on a pu retrouver dans les jardins. L’idée, c’est de faire un moment convivial en famille », anticipe la directrice Anne-Laure Chambaz.

À l’Espace d’art Chaillioux de Fresnes, rendez-vous à 16h pour une visite de l’exposition (Dé)végétaliser en présence des artistes, suivie d’un parcours végétal entre l’espace d’art et l’Écomusée du Val de Bièvre. L’urbanisation, la rationalisation et l’industrialisation, ainsi que les nouveaux modes de vivre et de faire qui en découlent, sont au cœur des préoccupations des artistes exposés.

« La classe, l’œuvre ! » : l’éducation culturelle à l’honneur

Ce samedi soir, des élèves de classes primaires, des collégiens et des lycéens deviendront aussi « passeurs de culture » en présentant les œuvres qu’ils ont étudiées tout au long de l’année. Dans ce cadre, le Musée de Saint-Maur – Villa Médicis diffusera cinq émissions de radio réalisées par des élèves de seconde du Lycée Condorcet de Saint-Maur-des-Fossés, et leurs dialogues imaginés entre les personnages des tableaux et des sculptures des collections du musée. À 20h, sera ensuite proposée une visite commentée de l’exposition Baptiste Fompeyrine, lauréat de la Biennale de l’estampe 2017. Puis, une pause musicale sera consacrée à Schubert, interprétée par les étudiants du CRR de Saint-Maur, avant la projection du documentaire Benjamin Rabier : L’homme qui fait rire les animaux à 22 heures. Des jeux de piste et des ateliers pour le jeune public se tiendront également en continu.

A Nogent-sur-Marne, c’est la classe de CP-CM1 de l’école Bernard Palissy de Joinville-le-Pont qui présentera son projet artistique autour de la toile Bateaux sur la Marne au Perreux, de Ferdinand Gueldry. Entre 20h et 21h30, le musée intercommunal organise aussi des visites-lectures de l’exposition Ferdinand Gueldry, peintre de l’eau et de la lumière. Articles de presse, critiques d’art, extraits de romans… les pages lues jettent un éclairage inédit sur les toiles.

Des visites à découvrir en famille et en musique

À Bry-sur-Marne, le musée Adrien Mentienne convie les visiteurs à découvrir l’Espace Maurice Joron en famille et en musique. Dès l’après-midi, le jeune public pourra apprendre à connaître le peintre à travers les visites contées et les ateliers de coloriage ou de peinture. Pour les adultes, un apéro-jazz avec le groupe Amatlich à partir de 18h, des visites guidées des lectures de lettres et de textes du peintre en deux temps – à 19h et à 21h -, ainsi qu’un atelier d’initiation au croquis sur le vif, à 20h, sur réservation (nombre de places limité). À Maisons-Alfort, visite libre au Musée Fragonard de l’École nationale vétérinaire d’Alfort entre 19h et 23h. L’occasion de découvrir des squelettes, des monstres et des célèbres écorchés qui sont exposés à ce musée d’anatomie et de pathologies animales.

Pour les infos pratiques, voir le programme complet de la Nuit européenne des musées : https://nuitdesmusees.culture.gouv.fr/Programme

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi