Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Education | Orly | 20/06
Réagir Par

Orly peaufine sa candidature au label Cité éducative

Orly peaufine sa candidature au label Cité éducative © Emmanuelle Colboc
Publicité

Retenue parmi les territoires pouvant candidater au label Cité éducative, aux côtés de Créteil MontMesly et Le Bois-L’Abbé (Champigny-sur-Marne et Chennevières-sur-Marne), Orly actera lors du Conseil municipal de ce jeudi 20 juin son intention de concourir pour les quartiers Est de la ville. Des centaines de milliers d’euros sont en jeu.

Testé à Grigny, le principe de la Cité éducative consiste à développer des projets impliquant tous les acteurs d’une ville (Etat, collectivité, associations…), avec des financements dédiés, pour accompagner les jeunes de 3 à 25 ans.  Début mai, le gouvernement a dévoilé la liste des 80 territoires qui pourraient concourir, correspondants aux grands quartiers d’habitat social de plus de 5 000 habitants, «présentant des dysfonctionnements urbains importants et avec des enjeux de mixité scolaire.» A la clef, une moyenne de 425 000 euros par territoire sur trois ans, qui seront octroyés sur la base de projets concrets. Dans le département, les trois sites concernés ont bien l’intention de tirer profit de cette enveloppe, avec chacun ses projets.

«Nous avons beaucoup travaillé depuis l’annonce début mai, en réunissant l’ensemble des partenaires, indique Imène Ben Cheikh, maire-adjointe à l’éducation. L’idée première est de mettre en avant ce ce qui est déjà réalisé sur le territoire pour voir ce qui fonctionne et ce qu’il manque. Nous avons par exemple identifié des besoins dans le suivi médical et de santé des enfants où nous manquons de certaines fonctions comme l’orthophonie. Il y a aussi la question des jeunes décrocheurs, sujet que nous souhaitons travailler avec les lycée pour mieux anticiper en mettant tout le monde autour de la table, et aussi l’accompagnement à la parentalité. Cette labellisation peut aussi permettre d’étendre des dispositifs qui ne sont pour l’instant déployés que dans une ou deux classes, faute de moyens, une fois que nous les aurons évalués avec les services de l’Education nationale», explique l’élue qui précise que le projet Orly portera sur les 0-25 ans, et pas seulement sur les 3-25 ans.

Une commission inter-ministérielle se réunira mi-juillet pour décider des territoires labellisés, mais il n’y aura pas de somme forfaitaire par territoire. Il faudra ensuite proposer des projets. «Nous définirons des fiches action à partir de la rentrée», projette Imène Ben Cheikh.

A lire aussi :

https://94.citoyens.com/2019/bientot-des-cites-educatives-a-orly-creteil-et-le-bois-labbe,03-05-2019.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi