Transports | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 03/12/2019
Réagir Par

Paris-Orly: la première rame du tramway T9 inaugurée

Paris-Orly: la première rame du tramway T9 inaugurée

Rejoindre Orly ville depuis la porte de Choisy (Paris 13ème) en une demi-heure sera possible via le tramway T9 d’ici à septembre 2020. La première rame a été inaugurée ce mardi, qui devrait être suivie de 21 nouvelles d’ici le lancement du tramway.

Elus de tous bords et de toute strate du Grand Paris se sont retrouvés ce matin dans la même rame ce mardi, de Valérie Pécresse, présidente de région et d’Ile-de-France Mobilité à Christian Favier président du conseil départemental du Val-de-Marne, en passant par les maires des arrondissements et villes traversées et le président du Grand Orly Seine Bièvre.

Jérôme Coumet maire de Paris 13ème, Christian Favier, pdt du CD94, Valérie Pecresse, présidente région IDF et IDFM

Pour ce territoire, le tramway va changer la donne. Aujourd’hui, seul le bus 183 fait la liaison entre Paris et Orly avec une capacité d’accueil de 100 personnes pour transporter 56 000 voyageurs par jour. Le T9 en transportera 314 par rame dont 73 places assises, avec une meilleure régularité, passant toutes les quatre à cinq minutes en heure de pointe. 80 000 voyageurs quotidiens sont attendus. Un parcours de 10 km ponctué de 19 stations dans six communes : Paris 13ème, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Choisy-le-Roi, Thiais, Orly).
Lire : Paris-Orly: noms des 19 stations du futur tramway T9

Made in La Rochelle

C’est dans le futur atelier garage d’Orly que la première rame est arrivée en direct de l’usine d’Alstom de La Rochelle. Du « made in France » s’est félicitée Valérie Pécresse. Jusqu’en septembre 2020, cette rame effectuera des essais entre l’atelier et la rue Christophe Colomb de Choisy-le-Roi pour vérifier le matériel et le réseau ferré. La construction des 21 rames suivantes est en cours et leur livraison s’étalera au rythme de 2 à 3 rames par mois, tout au long de l’année 2020. « La dernière étape avant la mise en service, en septembre 2020 : « la marche à blanc ». Il s’agit d’une simulation de l’exploitation en conditions réelles, mais sans voyageurs à bord. Elle sera
menée par Keolis, qui exploitera la future ligne, sous la supervision d’Île-de-France Mobilités »,
précise l’opérateur de transport francilien.

Un projet à 488 millions d’euros

Le coût total de l’investissement (travaux et matériel) s’élève à 488 millions d’euros financés par la région (52,5%), l’Etat (22,5%), le département (21%), la ville de Paris (3%) et le territoire Grand Orly Saint Bièvre (1%).

Et l’aéroport d’Orly, c’est pour quand ?

« Des jeunes ont bénéficié de ce chantier grâce aux clauses d’insertions (attribution d’un marché public en fonction de critères liés à l’emploi ou à la lutte contre l’exclusion) », a souligné pour sa part la sous-préfète de l’Haÿ-les-Roses, Martine Laquièze.

« Notre territoire connaît l’un des plus forts taux de chômage. Pour améliorer l’emploi, cela passe par une mobilité améliorée… Je pense que cette ligne de tramway doit aller jusqu’à l’aéroport d’Orly », a insisté Christian Favier, à propos d’emploi. Un souhait partagé par la présidente de la région qui a rappelé que l’aéroport d’Orly était « la première desserte de l’emploi dans ce territoire ».

Un maillon de la mobilité articulé avec le métro le TVM, le vélo…

Le tramway sera interconnecté avec le RER C, le TVM, le Tram 3a et le métro 7, et futurement le T Zen 5 à Choisy-le-Roi et la ligne 15 du Grand Paris Express à Vitry-sur-Seine. « La ligne sera également aménagée pour les voyageurs qui utilisent leur vélo pour rejoindre leur arrêt de tramway grâce à des arceaux vélos aménagés à chaque station et deux parcs à vélos Véligo, installées à proximité de la future gare de la ligne 15 du métro à Vitry-sur-Seine et sur la place Gaston Viens à Orly. La continuité cyclable, entre Paris et Orly-ville, sera assurée », indique IDFM.

Un design qui joue avec la lumière

Longues de 45 mètres, toutes les rames sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, aux malentendants et aux malvoyants (couleurs contrastées et annonces sonores). Dessiné par IFFM, Alstom et l’agence Saguez and Partners, ce tramway Citadis X05 sera aussi équipé de 32 ports USB par rame et doit être recyclable à 98% au terme de son exploitation. « On a réfléchi autour du thème de la lumière, pour avoir un objet sécurisant et urbain qui participe à la ville », explique Jean-Philippe Cordina, à l’origine du design des rames et directeur de création design à Saguez & Partners. Une ligne de lumière rouge s’allume quand les portières ferment, une ligne verte quand les portes s’ouvrent et une ligne blanche continue quand la rame est en circulation. Les 45 mètres de longueur d’une rame sont pensés comme « une ouverture de l’extérieur vers l’intérieur, une lueur qui prend tout son sens le soir », développe Jean-Philippe Cordina. Le modèle des rames Citadis X05 destinées aux T9 et T10 a été choisi suite à un vote de 42 000 franciliens après une consultation publique en février 2017 par Ile-de-France Mobilités.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
4 commentaires pour Paris-Orly: la première rame du tramway T9 inaugurée
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi