Politique locale | Alfortville | 14/06
Réagir Par

Plainte homophobe classée sans suite: Luc Carvounas réagit

Plainte homophobe classée sans suite: Luc Carvounas réagit
Publicité

Injurieux, explicitement homophobe et explicitement lié à la fonction d'élu du député PS d'Alfortville, Luc Carvounas, avec en prime une photo de l'élu 

en compagnie de son mari, sous-titrée «l’équipe de PD», sympathique légende restant malgré tout la moins violente de la diatribe, un tweet de mars 2018, contre lequel l’ancien maire avait déposé plainte une douzaine de jours après, a donné lieu à un classement sans suite.

«C’est avec tristesse que j’ai appris le classement sans suite par le Parquet de ma plainte pour injure publique faite à ma personne par M. der A… visant mon orientation sexuelle. Il va de soi que l’homophobie n’a pas le droit de cité dans notre République. Poursuivant le respect de ma dignité, je vais faire citer par mes avocats l’intéressé devant le Tribunal correctionnel pour qu’il réponde de sa responsabilité pénale», a réagi le député.

Dans cette affaire, la difficulté sera sans doute de prouver l’identité du twitteur qui a agi derrière le pseudo Telehay. Le Conseil municipal de juin devrait voter la protection fonctionnelle de Luc Carvounas pour cette procédure, sa fonction d’élu ayant été explicitement mise en cause dans les propos mis en cause.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Alfortville, Conseil municipal, homophobie,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi