Urbanisme | Accueil Val de Marne (94) Alfortville | 05/04
Réagir Par

Alfortville: pleins feux sur le pont du port-à-l’anglais

Alfortville: pleins feux sur le pont du port-à-l’anglais © Twitter @RegisVionnet
Publicité

Après trois ans de travaux, le pont du Port-à-l’Anglais qui relie Alfortville à Vitry-sur-Seine s’illuminera dès ce vendredi soir à l’occasion d’une soirée festive organisée par le département et les deux communes.

Des sept enjambements de la Seine en Val-de-Marne, c’est sans doute le plus beau mais l’impressionnante silhouette du pont du port-à-l’anglais disparaissait à la tombée de la nuit. Dans le cadre de travaux de réfection, l’éclairage de ce pont majestueux de 250 mètres a fait l’objet d’un renouvellement complet. Les deux pylônes en béton, hauts de 26 mètres et en forme d’arc de triomphe, ainsi que les bordures extérieures du tablier ont été ornés de diodes. Des chanceux ont pu apercevoir le pont illuminé lors des phases de test réalisés ces derniers jours.

Ce chantier d’éclairage public est venu clore une période de trois ans de travaux de rénovation de cet ouvrage (consolidation de l’ouvrage, renforcement de la sécurité et fluidification de la circulation) pour un montant total de 5,26 millions d’euros financé par le Conseil départemental du Val-de-Marne (4,9 millions d’euros), par les villes d’Alfortville et de Vitry-sur-Seine qui ont versé 125 000 euros chacune, ainsi que par la réserve parlementaire de l’actuel député Luc Carvounas lors de sa dernière année de mandat de sénateur (110 000 euros).

Une soirée festive pour célébrer la mise en lumière du pont

«Les nouveaux éclairages du pont, élaborés avec l’objectif initial d’améliorer la sécurité de la circulation routière et piétonne, permettront une mise en valeur exceptionnelle du Pont. Cette revalorisation s’inscrit dans un projet beaucoup plus vaste de transformation du secteur avec l’Opération d’intérêt National des Ardoines, de revalorisation des berges de Seine et de développement du tourisme en Val-de-Marne», motive le département.

Une soirée festive est organisée ce vendredi soir à partir de 19h30 pour fêter l’illumination du pont. Des animations et spectacles assurés par les deux communes se dérouleront du côté d’Alfortville le long du quai depuis le pont jusqu’à l’île au Cointre. Le pont sera éclairé à 20 heures après les allocutions des collectivités ayant financé les travaux.

Comment le pont à échappé à des pylônes métalliques

Les derniers grands travaux subis par le pont suspendus s’étaient déroulés entre les années 70 et 80 avec une réfection totale de l’ouvrage. Les communes alentours réclamaient la construction d’un pont depuis la fin du XIXe siècle. Plusieurs projets sont envisagés au début du siècle suivant pour concilier les impératifs de la navigation fluviale et les besoins du territoire. Un concours est finalement lancé en 1912 par les pouvoirs publics. Le pont du port-à-l’anglais est réalisé entre 1914 et 1928, retardé par la première guerre mondiale. Il est bâti par les établissements Arnodin dont le projet initial avaient prévu des pylônes métalliques. Ils ont finalement opté pour les grands portiques en maçonnerie en forme d’arcs de triomphe après que l’administration des Ponts et Chaussées ait jugé le projet initial trop industriel.

Plus d’informations sur la plaquette éditée par le Conseil régional d’Île-de-France en 2009 à l’occasion de l’inventaire général du patrimoine culturel.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi