Chiffres | Grand Paris | 07/01
Réagir Par

Population 2019 en Seine-et-Marne par ville

Publicité

Détail des populations en vigueur au 1er janvier 2019 (population légale 2016) en Seine-et-Marne par ville.

Avec 510 communes, la Seine-et-Marne est le département d’Ile-de-France qui compte le plus de villes, de Montenlis qui ne compte que 27 âmes à Meaux qui en compte 54 331, passé devant Chelles en cette nouvelle année, à quelques dizaines d’habitants près. En troisième position, Melun, ville préfecture, compte 40 228 habitants.

Au premier janvier 2019, la population légale en vigueur, qui correspond à la population municipale 2016, est au total de 1 397 665 habitants, en progression de 2,38% sur 3 ans et de 0,54% sur un an. En valeur absolue, les plus grosses progressions concernent Lieusaint (image de une) qui gagne 2330 habitants en 3 ans (+ 21, 12%) et Montereau-Fault-Yonne qui en gagne 2188. Torcy perd en revanche 454 habitants sur 3 ans.


Dossier population 2019 en Ile-de-France : tous les articles
Tendances générales régionales
Chiffres détaillés à Paris
Chiffres détaillés en Seine-et-Marne
Chiffres détaillés dans les Yvelines
Chiffres détaillés en Essonne
Chiffres détaillés dans les Hauts-de-Seine
Chiffres détaillés en Seine-Saint-Denis
Chiffres détaillés en Val-de-Marne
Chiffres détaillés en Val-d’Oise
Population par territoires
Population par cantons
Comprendre le recensement de la population

 

 


 

Détail des populations par ville, cette année, l’année dernière et il y a trois ans avec les taux de progression. Cliquer sur le haut de la colonne pour opérer un tri.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi