Logements | Saint-Maur-des-Fossés | 29/04
Réagir Par

Préemptions pour créer du logement social à Saint-Maur-des-Fossés

Préemptions pour créer du logement social à Saint-Maur-des-Fossés
Publicité

(mise à jour suite communiqué ville et préfecture) Dans le cadre du rattrapage en logement social des villes de Saint-Maur-des-Fossés et Ormesson-sur-Marne, l'Etat vient de confier à des aménageurs la préemption de plusieurs parcelles dans les deux communes. De quoi permettre la création d'une soixantaine de nouveaux logements sociaux à Saint-Maur, dont un quart de très social.

A Saint-Maur-des-Fossés, la préfecture a confié à l’Immobilière 3F l’acquisition de deux maisons sur un terrain situé au 1 avenue Godefroy Cavaignac et 29 rue de la Varenne à Saint-Maur-des-Fossés. Y seront construits 29 logements locatifs sociaux dont un minimum de
13 PLAI (logement très social destiné aux ménages ayant les revenus les plus faibles). L’Immobilière 3F s’est également vue confier le soin d’acquérir l’immeuble situé au 18 bis boulevard des Mûriers afin d’y développer 33 logements sociaux dont au moins 2 PLAI.

Mise à jour 30 avril suite à communiqué de la préfecture et de la ville. «Ces deux projets témoignent de ce qu’il est possible de faire en faveur du développement de logement abordable ; cet objectif pourrait être soutenu par l’élaboration d’un contrat de mixité sociale, perspective ouverte par le Conseil municipal en février 2019 et dont les principes et le contenu ont donné lieu à de premiers échanges qui vont se poursuivre entre l’Etat et la ville de Saint-Maur. Ils attestent de la volonté de la commune d’utiliser avec efficacité l’ensemble des outils permettant la réalisation de logements sociaux, tant par la construction neuve que par la mobilisation du parc immobilier existant, dans le respect de son plan local d’urbanisme», commencent la préfecture et la ville dans un communiqué officiel.

Parmi les quelques communes carencées du département, la ville de Saint-Maur-des-Fossés paie actuellement un tribut important à la loi SRU, entre son amende pour non respect du quota de logements sociaux d’environ 1,6 millions d’euros par an et sa sur-pénalité pour non atteinte des objectifs de rattrapage de 4,7 millions d’euros par an.

 

 

A Ormesson-sur-Marne, c’est à l’Epfif (Etablissement foncier d’Ile-de-France) que l’Etat a délégué son droit de préemption pour acquérir le 27 bis avenue Wladimir d’Ormesson afin de constituer une réserve foncière en vue de construire du logement social.

A lire aussi : 

Logements sociaux par ville en Val-de-Marne: évolution contrastée

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

28 commentaires pour Préemptions pour créer du logement social à Saint-Maur-des-Fossés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi