Formation | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 17/12/2019
Réagir Par

Réforme des retraites: mobilisation ténue à l’université de Créteil

Réforme des retraites: mobilisation ténue à l’université de Créteil
Publicité

Si les blocages de lycées ont repris en cette mi-décembre, comme en 2018, l’université Paris Est Créteil (Upec) ne constitue en revanche pas le haut lieu de la contestation même si l’AG tenue la veille du 5 décembre a accueilli une audience record d’une centaine de personne.

« C’est difficile de mobiliser l’Upec car c’est le campus est éclaté entre de nombreux sites et trois départements. Et au final, ce-sont surtout les personnels qui se mobilisent, constate Léo, vice-président de l’Unef. Ce lundi, nous étions entre 60 et 70 à l’AG mais la veille du 5 décembre, il y a eu plus de 100 personnes, c’était du jamais vu depuis 5 ans! », poursuit l’étudiant. « Nous avons réussi à obtenir le report des examens en janvier, voire plus tard si nécessaire » indique le vice-président de l’Unef.

Affiche contre la réforme des retraités à l'UPEC

Sur le parvis du campus central, les quelques étudiants qui passent ce lundi sont globalement peu informés du contenu de la réforme et s’attachent surtout à détailler le rallongement de leur temps de transport. Aucun des étudiants rencontrés en ce début d’après-midi n’a prévu d’aller manifester ce mardi.

« Je suis contre cette réforme des retraites, à chaque fois ils veulent reculer l’âge de départ encore et encore! Avant on était à 57 ans et quand on sera à la retraite nous ce sera quoi ? Je suis inquiète pour la retraite que je vais avoir et surtout pour celle que mes parents vont avoir, mon père est professeur et ma mère intérim, donc ce n’est pas la joie », s’indigne Hafsa, 18 ans. « Personnellement je ne sais pas trop, j’ai peu suivi ce qui se passait et je n’ai pas assez compris ce qui compte être fait pour m’exprimer là-dessus », commente pour sa part Amin, 22 ans.

 

 

« Je ne me suis pas du tout renseigné, je ne suis pas inquiète pour la retraite. Elle me semble tellement loin! Pour l’instant, je dois finir ma licence de bio, puis je veux entrer dans une école de vétérinaire », estime également Clémentine.

« J’ai vu qu’il y avait grève mais très honnêtement je n’ai rien compris à la réforme, à part que mon temps de transport est passé de 1h à 2h », rigole Amel, en L2 de chimie. « Pareil pour moi, puis je ne me sens pas vraiment inquiète car je ne me sens pas concernée tout de suite », explique son amie Ramasha

« Je suis pour le mouvement de contestation, les retraites nous concernent tous car on sera tous impactés un jour ou l’autre. Nos retraites risquent de baisser et le gouvernement s’en fout, pour l’instant il n’est pas touché. En revanche, arrêter les transports n’est pas du tout la bonne méthode, il faut intensifier le mouvement de contestation en continuant de travailler et en rendant les services gratuit. Là, le gouvernement il réagira », suggère Mehdi 18 ans, étudiant en éco gestion.

« Je suis pour le mouvement contre la réforme des retraites, mais ça devient vraiment compliqué avec les transports et les cours. Je viens en bus et trains, les gens sont entassés les uns sur les autres, ils sont comme des animaux, ce n’est plus possible, enjoint aussi Mélanie, 19 ans, en 1ère année d’étude de langue. Et puis il y a énormément de cours annulés car certains profs ne peuvent pas se déplacer jusqu’à la fac. Depuis le semaine dernière on a eu peu de cours, certains les enseignants ne prennent même pas la peine de nous prévenir par mail, du coup on fait le déplacement pour rien. »

« Oui la grève c’est bien, mais là ça commence à durer trop longtemps, je mets 2 heures pour arriver en cours au lieu de 45 minutes d’habitude. Je dois attendre 16h30, l’heure de réouverture du RER A, pour rentrer à Neuilly-Plaisance », s’agace Anna.

« A cause de la grève je fais 2-3 heure de trajets au lieu de 1h30 en temps normal », déplore encore une jeune étudiante en génie biologique de 19 ans, parmi les rares étudiants croisés à plaider en faveur de la réforme.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , Retraites, ,
Un commentaire pour Réforme des retraites: mobilisation ténue à l’université de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi