Santé | Accueil Val de Marne (94) Territoire T12 | 05/05
Réagir Par

Comment le Grand Orly Seine Bièvre mise sur la filière sciences et santé

Comment le Grand Orly Seine Bièvre mise sur la filière sciences et santé
Publicité

Avec dix hôpitaux dont 3 centres hospitaliers universitaires, plus de 50 laboratoires de recherche, des grandes écoles, des multinationales et des startups innovantes… la filière santé et biosciences constitue l’un des atouts économiques majeurs du Grand Orly Seine Bièvre.

La Chambre de commerce et d’industrie du Val-de-Marne en propose un focus dans son dernier flash éco du mois d’avril, et présente l’initiative lancée par le territoire pour aller plus loin : un living lab autour de la santé, du bien-être et de l’autonomie.

Au total, ce secteur représente 242 établissements, soit 4,2% de la filière en Ile-de-France. Concernant l’offre hospitalière, le territoire accueille à la fois  les CHU de Bicêtre, Brousse et Charles Foix, mais aussi le centre européen de lutte contre le cancer Institut Gustave Roussy (IGR). Sur le plan de l’enseignement, des écoles comme Sup’Biotech et l’ENS Paris Saclay (encore basée à Cachan) complètent les facs de médecine associées aux CHU. La recherche passe à la fois par une cinquantaine de laboratoires publics (Anses, Inserm, Cnrs…) et des startups privées, et de grands groupes privés du secteur ont pris des positions fortes dans le territoire avec le campus Sanofi à Gentilly, le bâtiment de recherche de L’Oréal à Chevilly-Larue ou encore Air Liquide Santé France, Boiron à Ivry-sur-Seine, Abbott à Rungis…

Un living lab pour renforcer l’écosystème scientifique du territoire

Un écosystème qui peut s’appuyer sur le pôle de compétitivité régional Medicen qui fédère 400 entreprises pour renforcer l’offre santé de la région, et sur plusieurs clusters comme Silver Valley pour l’innovation autour du vieillissement, initié par Charles Foix à Ivry-sur-Seine, ou Cancer Campus, développé autour de l’IGR à Villejuif. Pour compléter ce réseau et lui donner une unité territoriale, un living lab sur la thématique Santé – Bien-être -Autonomie a également été lancé. Pour rappel, les living labs sont des réseaux d’acteurs publics et privés qui travaillent avec les usagers pour concevoir des produits ou services répondant aux attentes de la société. Il en existe déjà une cinquantaine en France et sont fédérés au niveau européen par l’Enoll – European nework of living labs. Ce living lab territorial est piloté par l’EPT (établissement public territorial), la CCI 94 et Medicen Paris Region. Premiers objectifs : établir la cartographie des acteurs, mettre en place une veille des projets du territoire, assurer l’interface entre les différents projets pour stimuler les coopérations.

 

 

Une Agora des projets pour stimuler les coopérations

Une des premières initiatives passe par une Agora des projets, une manifestation annuelle lors de laquelle les porteurs de projets exposent leurs projets à de potentiels partenaires à l’occasion de sessions d’échanges entre porteurs de projets. Cette manifestation est aussi l’occasion de mettre en lumière les initiatives grâce à la remise du prix de l’année de l’Innovation territoriale Santé – Bien être – Autonomie qui distingue un projet pour son innovation ou sa capacité à générer des retombées sur le territoire. Un prix à la clef duquel un programme d’accompagnement sur mesure peut être proposé. En dehors des porteurs du living lab, d’autres partenaires soutiennent l’Agora des projets à l’instar de l’ARS, Gérond’if, Cap Digital, BPI France…

Candidatez à la prochaine Agora des projets

La prochaine Agora des projets se tient le 18 juin et il reste quelques jours pour candidater.
Lien pour candidater

Télécharger le Flash Eco de la CCI 94

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi