Initiative | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 03/12
Réagir Par

Succès de participation en Val-de-Marne pour le baromètre des villes-cyclables

Succès de participation en Val-de-Marne pour le baromètre des villes-cyclables
Publicité

La Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) vient de publier les résultats de son nouveau baromètre des villes cyclables pour 2019. Grâce à la participation en hausse (184 000 contribution), une carte de France des tronçons compliqués pour la pratique du vélo se dessine. Le Val-de-Marne s’est particulièrement mobilisé.

Du 9 septembre au 30 novembre, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) organisait la deuxième édition de son « baromètre national des villes cyclables ». Par rapport à 2017, la participation a bondi de 63% avec 184 000 contributions. Il s’agit donc à ce jour de la plus grande enquête jamais menée en France et dans le monde auprès des usagers du vélo. Ce baromètre qui s’était inspiré du Fahrradklimatest, un homologue allemand lancé en 1998, vient même de le dépasser.

En Val-de-Marne, où seulement 17 villes avaient obtenues plus de 50 contributions lors de la première édition, elles sont désormais 28 à avoir été recensées dans ce baromètre. La première place est décrochée par Saint-Maur-des-Fossés avec 293 réponses, suivie de Vincennes avec 218. Ivry-sur-Seine (178), Alfortville (163) et Maisons-Alfort (123) complètent le top 5. A noter que proportionnellement au nombre d’habitants, le plateau briard se démarque avec Marolles-en-Brie (69 réponses) et Périgny-sur-Yerres (61 réponses).




Résultats de participation par ville à voir sur :
https://public.tableau.com/views/Patricipation2019_15682251368940/Participation_1?:display_count=y&:origin=viz_share_link

Plus de la moitié des participants ont été au-delà du questionnaire de satisfaction et ont contribué à la cartographie optionnelle des zones à améliorer. Sur la carte, une grande concentration de points noirs et d’axes prioritaires couvre Paris et sa petite couronne. En Val-de-Marne, ce sont les axes où le partage de la chaussée avec les autres véhicules à moteur est compliqué qui sont signalés comme non-sécurisant ou à améliorer. On peut citer l’avenue de Paris à Vincennes, l’avenue du général de Gaulle à Saint-Mandé, les rues Véron et Paul-Vaillant Couturier à Alfortville, l’avenue de la République à Maisons-Alfort, l’avenue du général Galliéni à Joinville-le-Pont, le boulevard de Strasbourg à Nogent-sur-Marne, le boulevard Paul Vaillant-Couturier à L’Haÿ-les-Roses, les avenues de Verdun et Gabriel Péri à Limeil-Brévannes, liste non exhaustive.

 

 

Et après ?

«Cette très forte participation à l’enquête de 2019 confirme l’appétence des français et des françaises pour un véritable système vélo, à quelques mois des municipales. Gageons que ce sujet sera au cœur des programmes des candidats dans le Val de Marne. En attendant, le vélo et le vélo à assistance électrique seront probablement plébiscités pour se déplacer lors des prochains jours de grève. Et sûrs que certains y découvriront la facilité, la rapidité, le coût peu élevé et le plaisir de pédaler… , enjoint l’association Le Nez au Vent 94.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Succès de participation en Val-de-Marne pour le baromètre des villes-cyclables
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi