Transports | Accueil Val de Marne (94) Rungis | 15/05
Réagir Par

Train de fret Rungis-Perpignan : la mobilisation s’amplifie

Train de fret Rungis-Perpignan : la mobilisation s’amplifie
Publicité

La mobilisation s’amplifie pour éviter la suppression du dernier train de fret primeur Perpignan-Rungis fin juin.

Ce mardi, c’est le président du Grand Orly Seine Bièvre qui a pris position en réclamant un moratoire, une réunion avec le préfet de région et une audition au ministère tandis que le président de la CCI Val- de-Marne, Gérard Delmas, a également apporté son soutien en insistant sur les enjeux d’approvisionnement du MIN, de maintien des emplois et de diminution de la circulation de camions sur les routes du Val-de-Marne avec la pollution qui y en découle.

La pétition citoyenne, qui avait atteint les 13 000 signatures hier, a dépassé les 14200 ce mercredi matin.

Lire sur ce sujet :

 

 

Train de fret Rungis Perpignan : 19 millions d’euros de perdu ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags circulation, Gérard Delmas, , mobilisation, pétition, pollution, , trains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi