Festival | Vitry-sur-Seine | 24/05
Réagir Par

Trois chapiteaux pour le festival Sur les pointes à Vitry-sur-Seine

Trois chapiteaux pour le festival Sur les pointes à Vitry-sur-Seine © Sur les pointes
Publicité

La onzième édition du festival Sur les pointes résonnera dès ce vendredi 24 jusqu'au dimanche 26 mai au pied de l'ancienne centrale EDF de Vitry-sur-Seine. Au menu : Svinkels, Amadou et Mariam, Tiken Jah Fakoly, Les Fatals Picards, Le Bal des Enragés… Aurélien Rozo, fondateur du festival, annonce la couleur.

«On continue à défendre un festival à taille humaine, associatif, ancré dans des valeurs d’écologie, des petits prix, avec une programmation pour un public un peu pointu, alternatif. On garde toujours le même esprit», prévient le programmateur.

Organisé par l’Assoce Kipik, Sur les pointes accueille à peu près 30 groupes et artistes repartis sur trois scènes du Kilowatt – espace Marcel Paul, chacune pourvue d’un chapiteau : Chap’ Kilowatt, Chap’ Marcel Paul, L’Oasis. «Pour que les gens puissent voir le maximum de concerts, on les a programmés les uns après les autres. Il n’y a pas un style spécifique par scène, c’est assez mélangé.» 

Côté programmation, le groupe de rock No One is Innocent lance le festival ce vendredi 24 mai, à 20h. A 21h50, les Svinkels font leur retour sur scène avec un concert à la croisée du rap, du rock et du punk. Rendez-vous aussi avec le rappeur Demi Portion (20h55), les pionniers du hip-hop urbain latino Delinquent Habits (23h), la crème de l’underground français du Bal des Enragés (23h55), la trap music d’Angle Mort et Clignotant (1h30), le groupe bosnien Dubioza Kolektiv (1h30) …

 

 

Le samedi 25 mai, à 22h, c’est le duo malien Amadou et Mariam qui sera en tête d’affiche. Longtemps surnommés « le couple aveugle du Mali », Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia vivent et chantent ensemble depuis près de trente ans. Du côté de Chap’ Kilowatt, ce-sont les Fatals Picards (20h) qui lanceront la soirée avec leur énergie et humour habituels avant le hip hop et reggae de L’Entourloop (0h), la raggatek (l’alliance du reggae et de la hardtek) de Vandal (1h30) et la performance musique-vidéo de Contrefaçon (2h45). L’occasion aussi de (re)découvrir le heavy metal de Lofofora (21h), le punk du groupe Frustration (23h), la musique balkanique de MadCheetah (1h) et de rencontrer le rappeur Cadillac (1h), ex-membre du groupe Stupeflip, le collectif Voilaaa Sound System (2h30) …

« Dimanche, c’est un public un peu plus familial, les gens viennent avec les enfants. On finit moins tard et on a plus de reggae et des musiques du monde, un peu moins du rock », indique Aurélien Rozo. À ne pas rater : le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly (20h). Auteur d’une discographie engagée, le chanteur vient de sortir un nouvel album Le Monde est chaud. Au programme : Balck Ship (18h15), La Clé de Sous Sol (19h), Jahneration (21h), Biga Ranx (22h25), La P’tite Fumée (23h30)…

Sur les pointes, c’est des concerts mais aussi un événement convivial. Ouverte le week-end, de 14h à 19h, la plage invite les festivaliers à démarrer la journée en douceur en chillant dans un transat avec un verre. Du jeudi 18h au lundi 12h, un camping avec toilettes, point douche et point d’eau accueille le public gratuitement.  «C’est plutôt l’esprit du festival qui attire les gens : l’ambiance, le camping, la plage, le club, l’espace pour s’asseoir, boire des bières, manger des frites maison. On a vendu pas mal de pass “à l’aveugle”, à des gens qui ont acheté leurs places avant de savoir la programmation. On a un public fidèle qui revient d’année en année

Après dix ans au parc départemental des Lilas, ce festival « fabriqué à la main » a débarqué l’année dernière au Kilowatt – Espace Marcel Paul, battant son record de fréquentation avec 7 000 personnes. Pour cette nouvelle édition à la friche industrielle près de la centrale thermique EDF des Ardoines, quelque 9 000 festivaliers sont attendus.

Informations pratiques

Horaires : le vendredi 24 mai : 19h – 5h, le samedi 25 mai : 16h – 5h, le dimanche 26 mai : 14h – 2h.

Tarifs : Pass 1 jour : 25 euros en prévente/ 28 euros sur place, pass 2 jours : 42 euros en prévente / 45 euros sur place, pass 3 jours : 60 euros en prévénte / 65 euros sur place.

Le programme complet : https://www.surlespointes.fr/programme-2019/

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Concert, concerts, culture, Festival, Festival de musique, Hip Hop, Loisirs, Musique, Vitry-sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi