Solidarité | Ivry-sur-Seine | 26/02
Réagir Par

Une délégation d’Ivry-sur-Seine dans des camps de réfugiés sahraoui

Une délégation d’Ivry-sur-Seine dans des camps de réfugiés sahraoui © Twitter Ali Roubiou
Publicité

Partie ce dimanche pour une semaine, une délégation de quatre élus d'Ivry-sur-Seine menés par Séverine Peter, maire-adjointe en charge des relations internationales, est actuellement dans des camps de réfugiés sahraoui en Algérie. 

«L’objectif de cette mission est de réitérer le soutien d’Ivry au peuple Sahraoui et d’appeler à la reconnaissance de leurs droits, notamment celui de disposer d’un Etat. A ce titre, les membres de la délégation participeront aux festivités du 43eme anniversaire de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD). De nombreux élu.e.s d’autres communes du département du Val de Marne seront également présents», motive la municipalité qui avait accompagné au printemps Claude Mangin-Asfari dans sa grève de la faim pour demander la libération de son mari, Naâma Asfari, militant des droits de l’Homme au Sahara Occidental, fait citoyen d’honneur de la ville en 2016.  Les membres de la délégation seront hébergés par des familles vivant dans ces camps. Environ 200 000 réfugiés vivent dans cette zone désertique.

La directrice du Centre municipal de santé, Marianne Petit, est également du voyage alors que le CMS accueile des enfants sahraouis chaque année. Chaque année depuis 2008, 6 enfants sahraouis sont accueillis pour des vacances estivales dans la commune et dans ses centres de vacances, indique la commune.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi