Service public | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 16/12/2019
Réagir Par

Une maison France services à Nogent-sur-Marne dès janvier 2020

Une maison France services  à Nogent-sur-Marne dès  janvier 2020

La première maison France Services du Val-de-Marne ouvrira ses portes au public depuis la sous-préfecture du Val-de-Marne dès les premiers jours de janvier 2020 a annoncé le préfet Raymond Le Deun lors d’un déjeuner de presse ce vendredi 13 décembre.

Situé à l’entrée du bâtiment d’accueil au public de la sous-préfecture, au niveau haut de la mezzanine en rez-de-chaussée, l’espace disposera de deux agents et proposera au moins neuf services publics, à savoir ceux du ministère de l’Intérieur (aide au renouvellement des papiers d’identité, du permis de conduire et de la carte grise), des finances publiques (déclaration de revenus, appropriation du prélèvement à la source), de la Justice (accompagnement de l’usager dans l’accès au droit), de l’Assurance maladie, de l’Assurance retraite, des Allocations familiales, de Pôle emploi, de la Mutualité sociale agricole et de La Poste. A terme, des maisons France Services doivent mailler le territoire de manière à ce que chaque habitant soit à moins de trente minutes de l’une d’entre elles.

A terme, des maisons France Services doivent mailler le territoire de manière à ce que chaque habitant soit à moins de trente minutes de l’une d’entre elles.

Dans le département, le préfet a d’ores et déjà annoncé 9 maisons lors de son grand oral devant les élus du département en septembre, qui devraient se concrétiser durant l’année. Celle de Nogent fait partie des 460 premières labellisées que le Premier ministre avait annoncées mi-novembre. Le Val-de-Marne n’en comptait qu’une.

D’autres unités sont attendues notamment à Villiers-sur-Marne, à l’Escale, ou à Bonneuil-sur-Marne. Les hôtes candidats doivent mettre à disposition un local d’au moins 40 à 50 m2 ainsi que deux agents, en contrepartie d’une aide au fonctionnement de 30 000 euros par an. Dans le plateau briard, une unité mobile pourrait être créée, soit sous forme de permanence par tour de rôle, soit dans un véhicule – bureau.

En France, les maisons France Services ont pour objectif de compléter le dispositif existant des maisons de services au public (MSAP) instaurées depuis 2016 et qui sont déjà au nom de 1 340 sur le territoire, en y ajoutant la dimension du socle minimum de services. Dans le Val-de-Marne, aucune MSAP n’avait toutefois vu le jour. « C’est le seul département avec celui du territoire Belfort où aucune Maison de services au public n’avait été déployée », indique le préfet.

Lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi