Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Education | Val de Marne | 01/07
Réagir Par

Val-de-Marne: passage du brevet et mobilisations devant des collèges

Val-de-Marne: passage du brevet et mobilisations devant des collèges
Publicité

Plusieurs collèges ont vu ce lundi 1er juillet des rassemblements de parents, enseignants et élus à l’occasion du début du passage des épreuves de brevet.

A Villejuif, c’est devant le collège Pasteur que s’est concentré le rassemblement pour protester contre la suppression de 8 heures de dotation horaire l’année prochaine. «Les conséquences seront désastreuses et immédiates. Les cours en demi-groupes étant désormais impossibles, l’enseignement du latin et du grec ancien ne sera plus ouvert à tous, et désormais en grand danger de disparition, l’enseignement du numérique également… Un coup d’arrêt terrible pour un collège qui bénéficie d’une équipe pédagogique dynamique et particulièrement investie. Et qui a permis aux élèves d’être lauréats du concours voix à suivre du Clemi, de recevoir le Prix départemental du CNR, et également de participer aux championnats de France de hip hop !», déplore Sandrine Pongy-Chabanel
élue Fcpe. Pas de blocage de l’accès au collège mais un rassemblement avec banderoles. Sur place également, des élues comme la sénatrice Génération.S Sophie Taillé-Polian et la conseillère départementale PCF Flore Munck. (photo de une)

Au Plessis-Trévise, près de la moitié des professeurs étaient en grève de surveillance, selon ces derniers, au point qu’il a fallu mobiliser des personnels non enseignants pour surveiller les épreuves. Il s’agissait cette fois de protester de manière pus globale sur les réformes en cours. Un rassemblement était organisé avec guitares et banderoles. (photo ci-dessous)

A Ivry-sur-Seine encore, c’est au Collège Henri Wallon que les personnels de l’équipe éducative avaient décidé d’une grève de la surveillance du brevet, avec un résultat de près de 90 %, indique un porte-parole de l’AG. Un rassemblement était également prévu pour protester contre le projet de loi Pour une école de la confiance, dès 8h30, avec des collègues d’autres écoles et lycées du secteur.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi