Voeux | Gentilly | 14/01
Réagir Par

Vidéosurveillance, culture, commerce de proximité aux voeux de Gentilly

Vidéosurveillance, culture, commerce de proximité aux voeux de Gentilly © arteo architecture fabrizio de andreis
Publicité

Gilets jeunes et rôle des élus locaux ont aussi nourri les voeux de Patricia Tordjman, maire PCF de Gentilly, jeudi dernier, avant un passage en revue des projets et politiques de la ville avec notamment un focus sur le redéveloppement du commerce de proximité et l'ouverture du débat sur la vidéosurveillance.

Vidéosurveillance : débat ouvert

« Cette question de la sécurité des personnes et des biens fait partie intégrante de nos préoccupations. Elle emprunte plusieurs chemins. L’installation de la vidéo protection peut en être un », a motivé l’élue. « Il nous faut en débattre. Les communes limitrophes en sont équipées. Gentilly peut difficilement rester hors champ », a poursuivi l’élue, ajoutant que la tranquillité publique devait être au cœur de l’aménagement des villes. « Je ne fais pas de la sécurité un fonds de commerce électoral. Je n’en fais surtout pas un prétexte pour renvoyer les citoyens dos à dos. J’y travaille très sérieusement, sur le terrain, en partenariat avec la police et la justice. Je demande comme d’autres maires que l’État leur donne les moyens d’assurer leurs missions sur tout le territoire. »

Et pourquoi pas une forêt urbaine ?

Patricia Tordjman a aussi insisté sur la nécessité de faire revenir la nature en ville, se félicitant au passage de la réouverture prochaine de la Bièvre. « L’installation d’une paroi anti bruit et anti-pollution protégera les riverains de l’avenue Paul-Vaillant-Couturier des nuisances du périphérique. Imaginons ensemble : pourquoi ne pas rêver d’une forêt urbaine, plantée sur deux hectares récupérés sur cet axe routier et faire renaître les jardins ouvriers d’antan sur l’autoroute A6a recouverte! », s’est-elle interrogé.

Cap sur la revitalisation du commerce local

Pendant plus d’un an, la société d’économie mixte Semaest a été chargée par la mairie de Gentilly d’élaborer un diagnostic pour permettre de mettre en place un plan de revitalisation commerciale, avec la participation des commerçants, des habitants et des entreprises gentiléennes. « Sa stratégie vise à développer six pôles commerciaux adaptés aux quartiers. La ville aidera à l’implantation de nouveaux commerces de qualité. Elle favorisera l’économie solidaire, le développement de concepts innovants, les circuits-courts comme celui de la Ruche qui dit Oui ! Le centre-ville s’affirme comme le cœur battant de cette redynamisation commerciale. Si notre projet est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt Centre Villes Vivants, lancé par la Métropole, cela nous aidera à requalifier la place du marché Frileuse. Ce ne sera qu’une juste redistribution de notre fiscalité économique », a plaidé l’élue.

 

 

Le nouveau centre culturel ouvrira en 2019

Côté culture, le grand événement de l’année sera l’ouverture du lavoir numérique, né de la transformation des anciens bains douches et lavoir de la ville. Il comprendra une salle polyvalente de 200 personnes, des studios vidéos et sons, un fablab , un epace jeux vidéos, un studio pour résidents, un lieu d’exposition et une cafétéria.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Vidéosurveillance, culture, commerce de proximité aux voeux de Gentilly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi