Initiative | Accueil Val de Marne (94) Vincennes | 11/10
Réagir Par

Vincennes: une coopérative de production d’énergie solaire se prépare

Vincennes: une coopérative de production d’énergie solaire se prépare © (Toit de l'école La Plaine à Cachan)
Publicité

Utiliser les toits pour produire de l’énergie solaire, ça marche. Plusieurs coopératives ont montré la voie en région parisienne et une nouvelle est en gestation à Vincennes, qui souhaite rayonner sur le périmètre du territoire Paris Est Marne et Bois.

Dans le Val-de-Marne, la coopérative Sud Paris Soleil a d’abord germé dans la tête d’un citoyen en 2016. Et puis une équipe s’est créée et le projet, d’abord basé sur Cachan, a étendu son périmètre sur une partie du territoire Grand Orly Seine Bièvre pour trouver suffisamment de partenaires et de coopérateurs impliqués. Bien ficelé, le projet a bénéficié d’une subvention de la région et de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans le cadre de l’appel aux projets d’énergie renouvelable participatifs et citoyens, du soutien du département dans le cadre du Réseau de transition écologique et énergétique du Val-de-Marne, de la participation des villes d’Arcueil et Cachan qui ont chacune pris des parts dans la coopérative et bien-sûr de la souscription des près de 200 particuliers qui se sont engagés dans le projet. En juin 2019, la coopérative a ainsi été portée sur les fonds baptismaux avec une première toiture à équiper, celle de l’école de la Plaine à Cachan, qui se couvrira de 300 panneaux photovoltaïques à l’été 2020. L’électricité qui en est attendue est de l’ordre de 100 000 kWh par an, ce qui correspond à la consommation électrique annuelle d’une trentaine de foyers. Du côté de Bagnolet – Les Lilas, c’est la coopérative Electrons solaires qui a vu le jour, avec une première installation sur le toit de l’école Waldeck Rousseau aux Lilas.

Après Cachan, Vincennes

Des projets locaux qui essaiment petit à petit. En cette rentrée, c’est l’association Vincennes en transition qui a décidé de lancer le projet. « Nous avons fait venir un membre de la coopérative Plaine énergie citoyenne (au nord de Paris), qui nous a expliqué le processus et nous a mis en contact avec d’autres membres de coopératives. Cela nous a permis de faire connaissance avec un Vincennois déjà impliqué concrètement sur le projet Electrons solaires, relate Vincent Gay, membre de Vincennes en transition. « J’ai découvert le projet de Sud Paris Soleil par hasard en allant voir le film Après-demain à Cachan. J’ai trouvé cela formidable et je souhaitais m’y investir mais c’était un peu loin de Vincennes. On m’a alors mis en contact avec Electrons solaires », détaille Patrick Groff, qui a aussi rejoint le projet de Vincennes en transition.

Réunion le 15 octobre à 19h30 à Vincennes

L’association a décidé de développer l’idée dans le secteur, en projetant d’emblée de viser un périmètre plus large, à l’échelle du territoire Paris Est Marne et Bois par exemple. Une première réunion publique d’explication se tiendra à Vincennes le 15 octobre à 19h30 à la Maison des associations (41 rue Raymond du Temple). « L’objectif est de constituer une équipe solide pour poursuivre. Nous espérons accueillir des Vincennois mais aussi des citoyens intéressés d’autres villes voisines. Un habitant de Villiers-sur-Marne a d’ores et déjà manifesté son intérêt », indique Vincent Gay.

 

 

A lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
3 commentaires pour Vincennes: une coopérative de production d’énergie solaire se prépare
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi