Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Solidarité | | 14/05/2020
Réagir Par

A Vincennes aussi, des bons alimentaires pour les familles les plus modestes

A Vincennes aussi, des bons alimentaires pour les familles les plus modestes © Pixabay
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Dans beaucoup de communes, les enfants de familles modestes inscrits à la cantine bénéficient de tarifs très bas, en fonction de leur quotient familial. Pour ces foyers, le confinement a signifié l’arrêt de ces repas à parfois moins d’1 euro. Plusieurs villes ainsi que le département ont décidé de pallier cette absence de cantine par des chèques alimentaires. Ce mardi, Vincennes a annoncé son dispositif.

Ces chèques alimentaires seront d’un montant de 100 euros pour les deux mois de confinement. Ils concerneront les familles dont les quotients familiaux correspondent aux tranches A (qui payaient 49 centimes le repas en maternelle, et 64 en élémentaire) et B (qui payaient 1,81 € en maternelle et 2,09 € en élémentaire).

Au total, 479 enfants de la ville vont recevoir ce chèque de 100 euros.

Les chèques seront utilisables pour l’achat de denrées alimentaires dans les magasins de la ville.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Plus de 10 000 vaccinés contre la Covid-19 en Val-de-Marne

Le trafic des aéroports parisiens en chute libre

Vaccination: le Val-de-Marne a fait le plein de RDV jusqu’en mars

Rationnement des vaccins en Ile-de-France: l’ARS s’explique

Val-de-Marne: coup d’envoi des vaccinations en Ehpad

Sucy-en-Brie: le centre de vaccination Covid s’inquiète des restrictions de doses

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Cet article est publié dans avec comme tags Cantine, , Famille, Quotient familial, Solidarité coronavirus,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi