Logements | Accueil Val de Marne (94) Arcueil | 28/09
Réagir Par

Arcueil – Gentilly: la fin de 10 ans de rénovation urbaine au Chaperon vert

Arcueil – Gentilly: la fin de 10 ans de rénovation urbaine au Chaperon vert © Opaly

L’achèvement de la réhabilitation du dernier îlot du Chaperon vert marque l’achèvement d’une métamorphose de dix ans de ce quartier à cheval entre Arcueil et Gentilly.

Longtemps habillé de brique rouge, l’îlot numéro 5 de la cité du Chaperon Vert s’est paré d’une enveloppe en aluminium couleur sable. A l’intérieur aussi, il y a eu du changement puisque 142 logements ont été réhabilités, 95 ont été étendus et 15 ont été restructurés. Ce chantier à 9,5 millions d’euros confié par le bailleur social Opaly au cabinet d’architecte RVA est venu clore la réhabilitation urbaine du quartier entamée en 2010.

© Opaly

Construit dans les années 1950 sur d’anciens maraîchages occupés par un bidonville, l’ensemble du Chaperon Vert a brièvement détenu le record de la plus vaste cité HLM d’Île-de-France, malgré un espace contraint par plusieurs projets engagés au préalable par l’ancienne préfecture de la Seine comme l’autoroute A6 ou l’extension de la cité universitaire de Paris. Ces 23 bâtiments plantés en îlot autour de squares et découpés en 1400 logements ont accueilli plusieurs milliers d’habitants. Plus de cinquante ans après leur construction, une réhabilitation s’imposait, notamment sur le plan énergétique. Un refonte d’ampleur qui s’est inscrite dans le cade de l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine).

© Opaly

Parmi les points marquants de cette opération, on notera l’extension de 300 T2 en T3, en leur adjoignant 11 m2 en prenant sur l’extérieur pour les cuisines et les séjours orientés vers les espaces verts. 120 appartements T2 ont aussi été transformé en une soixantaine de T4.

© Opaly

Tous les logements atteignent désormais l’étiquette C en performance énergétique (consommation annuelle inférieure à 150 KWh/mètres carrés) grâce à un travail sur les équipements et les enveloppes de façade. Un bâtiment de 192 logements a été démoli et 456 logements neufs ont été construits sur l’ensemble du quartier.

Concernant les espaces verts, les cinq squares du quartier ont été réaménagés et agrémentés d’espaces de jeux pour les enfants.

300 millions d’euros d’investissement

Au total, cette opération aura coûté 300 millions d’euros dont 60 millions pour les réhabilitations.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi