Consommation | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 16/03
Réagir Par

Coronavirus: La police obligée de gérer la foule au Carrefour de Créteil Soleil

Coronavirus: La police obligée de gérer la foule au Carrefour de Créteil Soleil

Ambiance de fin du monde au Carrefour Créteil Soleil ce lundi après-midi tout le monde se ruant dans les rayons alimentation et papier toilettes tandis qu »une file d’attente s’allongeait à l’extérieur.

Une impressionnante colonne de clients poussant leurs caddies s’étendait depuis l’entrée du magasin sur plusieurs centaines de mètre le long du hall du centre commercial.

Chacun s’attendait aux mesures de confinement total annoncées dans la soirée pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 causée par le coronavirus SARS-COV2. Ces mesures n’empêchent pas d’aller faire ses courses à côté de chez soi, mais pourtant chacun a eu le réflexe d’aller vite faire le grand plein pour ne plus avoir à sortir.

«Notre magasin reste ouvert, nous remplissons nos rayons très régulièrement et disposons de stocks suffisants. Nous vous invitons à la solidarité en achetant la quantité nécessaire à vos besoins quotidiens», invite pourtant la direction.

Pour gérer l’afflux de ces clients et quelques situations conflictuelles, la police a dû intervenir. Ce ne sera pas la dernière fois, un déploiement de 100 000 policiers étant désormais attendu au niveau national pour s’assurer que les gens respectent les mesures de confinement.

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le coronavirus en Val-de-Marne:

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Carrefour, consommation, , Créteil Soleil,
2 commentaires pour Coronavirus: La police obligée de gérer la foule au Carrefour de Créteil Soleil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi