Environnement | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 25/09
Réagir Par

Avis favorable pour l’extension de l’incinérateur de Créteil

Avis favorable pour l’extension de l’incinérateur de Créteil

La commission de l’enquête publique de juillet sur l’extension de l’incinérateur de Créteil vient de rendre un avis favorable.

L’enquête publique, qui se tenait du 29 juin au 1er août, visait à obtenir un avis sur la demande d’autorisation environnementale au titre des ICPE (Installations classées pour l’Environnement) dans le cadre de la construction d’un troisième four au centre d’incinération existant afin d’augmenter sa capacité de 50%. Cette enquête publique faisait suite à une première concertation au printemps 2019.

Pour rappel, l’incinérateur de Créteil gère les déchets de 19 communes* du Val-de-Marne regroupées dans le syndicat intercommunal Smitduvm (Syndicat Mixte Intercommunal de Traitement des Déchets Urbains du Val-de-Marne). Il est opéré en délégation de service public par Suez via une filiale commune avec Tiru (filiale d’EDF). L’enjeu du projet est d’augmenter la capacité d’incinération du centre de 50% en construisant un troisième four. En parallèle de cette augmentation des capacités d’incinération, le projet d’extension prévoit aussi une augmentation des capacités du réseau de chauffage urbain qu’il alimente, ainsi que la production d’électricité (d’où l’alliance avec EDF). Le chiffrage de l’investissement se situe autour de 130 millions d’euros.

Pour replonger dans les débats autour de ce projet, lire :
Extension de l’incinérateur de Créteil: la concertation démarre
Clôture de concertation animée pour l’extension de l’incinérateur de Créteil

27 observations papier et 183 en ligne

Au total, un peu plus de 200 remarques ont été formulées sur le projet, dont près de 90% par Internet. La majorité des observations ont été déposées la dernière semaine. Ci-dessous la répartition des problématiques évoquées dans les remarques de la population.

L’analyse des remarques des habitant est effectuée entre les pages 87 et 147 du rapport.

Les maires favorables sauf à Fontenay

Pour établir leur rapport, la commission d’enquête a aussi sollicité l’avis des 25 maires des communes concernées et des territoires. 11 ont répondu à cette demande. (Les comptes-rendus d’entretiens avec les maires se situent entre les pages 44 et 54 du rapport). Presque tous les maires rencontrés ont donné un avis favorable tout en insistant plus ou moins sur la nécessité d’aller vers le zéro déchet et en s’inquiétant pour certains d’entre eux de la circulation des camions induite par cette extension. Seul à se positionner contre, le maire-adjoint de Fontenay, Philippe Cornélis, a précisé être favorable au traitement à sec des fumées préconisé par le projet ainsi que la récupération de chaleur, mais être contre la création d’un troisième incinérateur, estimant la capacité actuelle suffisante. Il a aussi pointé la nécessité d’une réflexion sur la gestion des déchets médicaux (DASRI) dont le projet diminue le volume traité, alors que celle-ci devrait être augmentée en cas de crise sanitaire.

La commission d’enquête a également posé ses propres questions.

Avis favorable avec des nuances

Dans ses conclusions, la Commission d’enquête estime que le troisième four est utile comme alternative à l’enfouissement car les progrès en matière de tri sélectif sont très lents et les objectifs fixés par la LTECV (Loi de transition énergétique pour la croissance verte) en seront sans doute pas atteints dans les délais. La commission indique être plus « circonspecte » concernant l’implantation d’une station d’hydrogène et recommande une étude de dangers spécifique. Elle est en revanche favorable à la valorisation énergétique par production d’électricité et de chaleur. Concernant la pollution, la commission renvoie sur les différents bureaux d’étude pour ne pas en faire une réserve. Sur le plan de la circulation routière, la commission indique que l’augmentation représentera moins de 0,02% du trafic. Concernant la question de la période et la publicité faite à l’enquête publique, la commission indique que la loi a été respectée.

Dans son avis conclusif, la commission recommande aux territoires de prendre les devants pour réduire les déchets, évoquant même le plan B’OM de l’association Zéro Waste France. Elle insiste sur la nécessité de faire des études complémentaires sur la partie hydrogène et suggère également une étude indépendante pour mesurer en temps réel l’impact sonore des camions lorsque le projet sera opérationnel.

Télécharger le rapport de la Commission d’enquête

*Les villes du Smitduvm:
Paris Est Marne et Bois : Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois, Le Perreux-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Saint-Maur-des-Fossés, Villiers-sur-Marne
Grand Paris Sud Est Avenir : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, La-Queue-en-Brie, Limeil-Brévannes, Le Plessis-Trévise, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Sucy-en-Brie
Grand Orly Seine Bièvre : Villeneuve-Saint-Georges

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Avis favorable pour l’extension de l’incinérateur de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi