Santé | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 31/08
Réagir Par

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 21 septembre

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 21 septembre
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Brutale augmentation des hospitalisations et placements en réanimation, taux d’incidence en progression chez les personnes âgées, l’épidémie de Covid-19 s’accélère en Ile-de-France. Comment et à quelle vitesse se propage le coronavirus et quel est son impact médical? 94 Citoyens fait le point en 15 graphiques sur l’évolution et les tendances du nombre de clusters, de personnes détectées positives au coronavirus, de patients de la Covid-19 hospitalisés et en réanimation, et de décès par âge et par département d’Ile-de-France.

Baromètre actualisé chaque semaine. Source des données : Santé Publique France. Infographie 94 Citoyens avec Tableau Public
Dernière actualisation : Lundi 21 septembre 2020

Lire aussi :
Covid-19: alerte en Ile-de-France

Le taux de positivité passe les 6%

La semaine dernière déjà, le taux de positivité aux tests avait franchi le cap des 5%. Cette semaine, il vient de dépasser les 6%. De l’ordre de 3,5% lors du déconfinement, il était descendu en dessous de 1% début juillet.

Le nombre hebdomadaire de tests en diminution depuis la fin août

A noter que le nombre de tests pratiqués chaque semaine en Ile-de-France continue aussi à baisser, en raison de l’encombrement des laboratoires, ce qui peut expliquer en partie l’augmentation du taux de positivité car les tests sont davantage priorisés.

Lire aussi :
Dépistage de la Covid-19 en Ile-de-France mode d’emploi

Les 20-29 ans restent la classe d’âge qui contracte le plus le virus mais la proportion de personnes plus âgées augmente aussi légèrement

En terme de classe d’âge, le cas positifs détectés concernent toujours majoritairement les jeunes mais de manière moins drastique que cet été. La classe d’âge des 20-29 représente désormais moins de 30% alors qu’elle dépassait les 37% au moins d’août. La proportion des plus de quarante ans augmente en revanche légèrement et aussi celle des plus de 60 ans. La semaine du 14 septembre, les 80-89 ans représentaient ainsi 1,53% des cas positifs alors que la proportion était tombée à 1% en août.

Cette légère modification de tendance reste bien sûr à relativiser avec les données du printemps. A cette date, les cas positifs détectés concernaient majoritairement les plus de 50 ans. Ci-dessous l’évolution de la proportion par semaine, depuis le début du déconfinement.

Le taux d’incidence chez les personnes âgées en progression

Cette tendance se retrouve dans les taux d’incidence (proportion de cas positifs sur 100 000 habitants). Le graphique ci-dessous montre ainsi une diminution du taux d’incidence des 20-29 ans et une nette augmentation des plus de 90 ans.

Pour mesurer l’évolution du nombre de cas positifs département par département, sélectionner ci-dessous le département choisi.

Taux d’incidence en légère diminution

Le taux d’incidence du Covid-19 pour 100 000 habitants en Ile-de-France est en légère diminution depuis la fin août.

Il reste plus important au centre de l’agglomération

Il reste supérieur à 100 à Paris et proche couronne, inférieur en grande couronne.

Taux d’incidence pour 100 000 habitants

Département Semaine du 31 aoûtSemaine du 7 septembre
Paris (75)159,21149,02
Val-de-Marne (94)142,15114,92
Hauts-de-Seine (92)136,02124,96
Seine-Saint-Denis (93)109,61107,36
Val d’Oise (95)97,199,86
Essonne (91)78,2257,5
Yvelines (78)77,7969,28
Seine-et-Marne (77)70,1663,5
Données issues du bulletin épidémiologique de Santé Publique France du 17 septembre

Le nombre de nouveaux clusters en progression

61 clusters ont été signalés la semaine du 10 septembre contre moins de quarante la semaine précédente.

Au 17 septembre, une cinquantaine de clusters étaient en cours d’investigation en Ile-de-France, une proportion équivalente à celle de la semaine précédente.

Depuis le déconfinement, 351 clusters ont été identifiés en Ile-de-France.

« Les clusters de la région affectent principalement des entreprises privées et publiques (32,5 %), des établissements de santé (15,4 %), les milieux scolaires et universitaires (13,4 %) et des établissements sociaux d’hébergement et d’insertion (10,3 %). De façon prévisible, la part des clusters en milieu scolaire et universitaire poursuit son augmentation. La part de ces clusters était de 5,2 % en semaine 36, 4,0 % en semaine 35 et atteint 13,4% en S37. Néanmoins, leur criticité reste majoritairement limitée (66,0 %) ou modérée (25,5 %) », détaille le dernier bulletin épidémiologique régionale de Santé Publique France.

Extrait du bulletin épidémiologique régional de Santé Publique France daté du 17 septembre

Télécharger le dernier bulletin de Santé Publique France sur la surveillance des clusters en Ile-de-France.

Nouveau protocole sanitaire à l’école
Alors que les classes ferment par dizaines chaque semaine et que les élèves cas contact déferlent dans les laboratoires déjà débordés, le protocole sanitaire à appliquer en cas de cas d’élève positif a été assoupli suite à l’avis du Haut Conseil scientifique.
Lire : Classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France: fin du tabou et nouveau protocole

Le nombre de personnes nouvellement hospitalisées a bondi

Le nombre de personnes qui entrent à l’hôpital en raison de la Covid-19 poursuit son accélération, avec, la semaine du 14 septembre, 1352 nouvelles hospitalisations en Ile-de-France, alors qu’il n’y en avait que quelques centaines précédemment. Cette progression subite est d’autant plus inquiétante qu’une partie des hospitalisations risque de se traduire par des placements en réanimation dans les semaines qui viennent.

Voir ci-dessous l’évolution du nombre de personnes nouvellement hospitalisées par semaine depuis la mi-juillet en Ile-de-France.

Le nombre de patients reste certes sans commune mesure avec la première vague et n’a pas encore atteint le nombre de patients hospitalisés chaque semaine au début du confinement, mais il commence à s’en approcher.

Le nombre total de personnes hospitalisées reste stable

Un fait plus encourageant en revanche est que le nombre total de personnes hospitalisées a recommencé à diminuer après avoir augmenté, ce qui signifie que le nombre de personnes qui sortent de l’hôpital est redevenu supérieur au nombre d’entrants.

Le nombre de personnes en réanimation progresse également

On observe le même phénomène de deuxième vague concernant les personnes nouvellement placées en réanimation ou soins intensif en raison de la Covid-19 avec plus de 100 personnes la semaine du 14 septembre contre près de 70 personnes la semaine du 31 août.

Comme pour les hospitalisations, cette deuxième vague reste pour l’heure très en deçà de la première mais l’accélération de la progression est préoccupante.

Le nombre total de personnes en réanimation pour Covid-19 en Ile-de-France se rapproche de celui du début du confinement

Concernant le nombre total de patients Covid-19 en réanimation en Ile-de-France, il a atteint 263 le 18 septembre, s’approchant désormais des 300 (qui correspond au seuil de 25% de la capacité totale de lits de réanimation en Ile-de-France – hors plan blanc) après avoir passé le seuil des 200 le 7 septembre. Ce nombre se rapproche des 294 personnes qui étaient en réanimation le premier jour du confinement mais reste largement en deçà du pic de la première vague. Le 8 avril, le nombre de patients Covid en réanimation avait atteint 2 668 en Ile-de-France, soit plus du double du nombre de places en principe disponibles.

7 792 personnes décédées à l’hôpital de la Covid-19 au 13 septembre

Le nombre de personnes nouvellement décédées de la Covid-19 à l’hôpital a brutalement augmenté la semaine du 14 septembre. A date du 20 septembre, 7 951 personnes sont ainsi décédées contre 7 792 au 13 septembre, soit 159 en une semaine, contre 39 la semaine précédente.

Le pic du nombre de personnes décédées du coronavirus a été atteint mi-avril. La seule journée du 7 avril, 276 personnes étaient décédées de la Covid-19 dans la région.

Observatoire des données hospitalières Covid-19 par semaine en Ile-de-France

Le graphique ci-dessous représente les nouvelles hospitalisations, entrées en réanimation, sorties de l’hôpital et décès hospitaliers liés au coronavirus en Ile-de-France, par département. Les différents filtres permettent de sélectionner le périmètre ou type d’information de son choix.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

AP-HP – Ile-de-France : la démission du chef des urgences Bicêtre éclaire le scandale des « patients brancard »

Classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France: fin du tabou et nouveau protocole

Covid-19: alerte en Ile-de-France

Cancer: l’IGR alerte sur la surmortalité suite aux retards de soins liés à la vague de Covid-19

Coronavirus: Alfortville installe des bornes thermomètre

Le Tribunal maintient le masque obligatoire en Val-de-Marne mais élargit la notion de sport

Où faire un test Covid de dépistage du coronavirus en Ile-de-France ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
4 commentaires pour Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 21 septembre
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi