Santé | Accueil | 26/10
Réagir Par

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 26 octobre

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 26 octobre
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page OÙ FAIRE UN TEST COVID À Ile-de-France : Voir la page

42 000 nouveaux cas en une semaine (en progression de 16%) et qui ne concerne pas que des jeunes, deux-tiers des lits de réanimation de la région occupés par des patients Covid-19, un nombre de décès en forte progression. La situation de l’épidémie de Covid-19 en Ile-de-France a atteint un seuil qui se rapproche dangereusement de celui du début de la première vague. Le point sur les chiffres du coronavirus en Ile-de-France au 25 octobre, avec de nouveaux indicateurs à la commune.

Comment et à quelle vitesse se propage le coronavirus et quel est son impact médical? 94 Citoyens fait le point chaque semaine sur l’évolution et les tendances du nombre de clusters, de personnes détectées positives au coronavirus, de patients de la Covid-19 hospitalisés et en réanimation, et de décès par âge et par département d’Ile-de-France. Un baromètre en une quinzaine de graphiques pour visualiser la progression de l’épidémie.

Lire aussi :
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 12 octobre
Baromètre du coronavirus au 19 octobre

224 323 cas positifs au SARS-CoV-2 en Ile-de-France depuis le 13 mai

Dans son dernier bulletin épidémiologique, Santé Publique France indique que 224 323 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Ile-de-France depuis le 13 mai (Données non consolidées).

42 000 nouveaux cas la semaine du 12 octobre

La progression des nouveaux cas s’accélère en Ile-de-France. Passé de 8 000 à 24 000 par semaine durant le mois de septembre, le nombre a rapidement progressé depuis début octobre. En l’espace d’une semaine, le nombre de cas a progressé de plus d’un tiers, passant de moins de 24 000 la semaine du 28 septembre à plus de 36 000 celle du 5 octobre et 42 000 la semaine du 12 octobre. La semaine du 19 octobre devrait dépasser les 42 000.

Avertissement : les données de la semaine du 19 octobre ne sont pas encore complètes, d’où l’impression d’une diminution sur le graphique ci-dessous, mais près 37 335 cas étaient déjà détectés sur les 5 premiers jours de la semaine contre moins de 30 000 les 5 premiers jours de la semaine précédente, ce qui laisse augurer d’une nouvelle progression

Pics de rattrapage le lundi

Au jour le jour, on observe un pic le lundi, car il y a moins de tests pratiqués le weekend. Ces pics témoignent aussi de l’augmentation, avec 6 900 cas le 5 octobre, 8 500 le 12 octobre et 9 800 le 19 octobre.

Le taux de positivité bondit

De l’ordre de 3,5% lors du déconfinement, le taux de positivité des tests était descendu en dessous de 1% début juillet avant de remonter progressivement. Il a franchi les 5% début septembre, les 6-7% mi-septembre, atteint 10% début octobre puis les 13% mi-octobre, malgré un nombre de tests pratiqués de plus en plus important. La semaine du 19 octobre, il a dépassé les 16%.

Depuis le 21 octobre, Santé Publique France propose le détail du taux de positivité à l’échelle communale et non plus seulement départementale. Voir la carte ci-dessous.

Carte Sante Publique France Géodes – IGN GéoFla

Plus de 255 000 tests par semaine en Ile-de-France

Si fin août début septembre, le nombre de tests avait diminué, celui-ci a fortement progressé depuis. Il est ainsi passé de 176 000 à près de 216 000 entre la semaine du 28 septembre et celle du 5 octobre, en progression de plus de 20% d’une semaine sur l’autre, puis à 255% la semaine du 12 octobre, en progression de 27,5%.

Avertissement : dans le graphique ci-dessous, la semaine du 19 octobre n’est pas entière et ne prend en compte que les chiffres du 19 au 22 octobre.

Lire aussi :
Dépistage de la Covid-19 en Ile-de-France mode d’emploi

Un taux d’incidence régional de plus de 400 Covid positifs pour 100 000 habitants

Au niveau de la région Ile-de-France, le taux d’incidence de personnes Covid-19 positives sur 100 000 habitants, sur une semaine glissante de 7 jours, est de 404 en date du 22 octobre 343 il y a une semaine. Au niveau national, il est de 340 contre 234 la semaine précédente. Le taux le plus fort est en région Auvergne Rhône-Alpes où il est de 606 contre 368 il y a une semaine.

Carte Sante Publique France Géodes – IGN GéoFla

Détail par commune d’Ile-de-France

Depuis le 21 octobre, Santé Publique France propose le détail du taux d’incidence de Covid-19 positifs pour 100 000 habitants à l’échelle communale et non plus seulement départementale. Voir la carte ci-dessous.

Carte Sante Publique France Géodes – IGN GéoFla

Progression dans tous les départements

La progression concerne tous les départements d’Ile-de-France tout en restant plus forte dans le coeur d’agglomération.

Avertissement, la semaine du 19 octobre ne comprend que les 5 premiers jours.

La proportion des plus de 40 ans continue de progresser

En termes de classe d’âge, le cas positifs détectés concernent toujours majoritairement les jeunes, contrairement à la première vague. Mais la progression des autres classes d’âge se poursuit. La classe d’âge des 20-29 représentait 21,84% la semaine du 12 octobre contre 25,29% la semaine précédente, en diminution constante depuis la fin août, date à laquelle elle avait grimpé jusqu’à 37%. La proportion des 40-49 ans, qui représentaient 11,20% des covid+ mi-août et 15,55 % la semaine du 5 octobre, passe à 16,82% la semaine du 12. De manière générale, toutes les classes d’âge au-dessus de 40 ans progressent entre le semaine du 5 et celle du 12 octobre.

Ci-dessous l’évolution de la proportion par semaine, depuis le début du déconfinement. (Les données de la semaine du 12 octobre ne concernent que les 4 premiers jours)

Attention, la semaine du 19 octobre ne comprend que les 5 premiers jours.

Une cinquantaine de nouveaux clusters chaque semaine en Ile-de-France

Au 21 octobre 2020, le bilan (hors Ehpad et milieu familial restreint) s’élève à 672 clusters inclus depuis le 8 mai en région Île-de-France (versus 624 au 7 octobre), soit 48 nouveaux clusters d’une semaine sur l’autre. Contrairement aux précédentes semaines, Santé Publique France ne précise plus le nombre de clusters actifs sur l’ensemble des clusters détectés depuis le mois de mai (qui était au nombre de 157 la semaine du 14 octobre) mais uniquement sur le nombre de clusters détectés en septembre et octobre, soit 94 clusters actifs à date du 21 octobre sur 418 détectés en septembre et octobre. La semaine dernière, Santé Publique France notait que, “outre une probable sous-estimation du nombre de clusters, seuls 3,6 % des cas (SI-DEP, période du 13/05/2020 au 11/10/2020) sont rattachés à un cluster” et en déduisait que cet indicateur “semble de moins en moins pertinent à la surveillance des modes de transmission actuels du SARSCoV-2.”

“Sur la période de septembre-octobre 2020, 418 clusters ont été recensés en Île-de-France, dont 94 clusters actifs (22,5 %). Ils affectent principalement les milieux scolaires et universitaires (42,6 %), les établissements de santé (20,5 %), et les entreprises privées et publiques (18,2 %) (Tableau 2). Plus de 3 700 cas ont été rattachés à ces clusters, soit 2,1 % de l’ensemble des cas confirmés de la même période (SI-DEP, période du 01/09/2020 au 18/10/2020 en Île-de-France). Le nombre moyen de cas ([min; max]) rattachés à un cluster varie entre 4 ([3;4] en établissements sociaux d’hébergement et d’insertion, 4 [3;6] en structure sociale d’aide à l’enfance et 12 ([3;126] en milieu scolaire et universitaire.
Parmi les 418 clusters recensés aux mois de septembre et octobre 2020, 86 clusters présentent une criticité élevée (20,6 %). Les collectivités pour lesquelles la proportion de clusters à criticité élevée est la plus importante sont : les EMS de personnes handicapées (40,9 %), les établissements de santé (34,9 %) et les évènements public ou privé (23,1 %)”,
détaille Santé Publique France.

Extrait du bulletin épidémiologique de Santé Publique France daté du 22 octobre 2020

Télécharger le dernier bulletin de Santé Publique France sur la surveillance des clusters en Ile-de-France.

+ 46% de patients Covid-19 hospitalisés sur la dernière semaine

Après avoir bondi la semaine du 14 septembre et diminué la semaine du 21 septembre, le nombre de personnes entrées à l’hôpital en raison de la Covid-19 a repris légèrement sa progression depuis la semaine du 28 septembre de manière de plus en plus soutenue la semaine du 5 octobre, atteignant les 1 957 personnes la semaine du 12 octobre. Le nombre bondit la semaine du 19 octobre en passant à 2 860 nouvelles hospitalisations, en progression de 46% sur une semaine.

Le nombre de personnes nouvellement hospitalisées en une semaine dépasse pour la première fois celui du début du confinement

Lors de la première semaine de confinement en mars dernier, le nombre de personnes hospitalisées la semaine du 16 mars était de 2302.

Le nombre de retours à domicile inférieur au nombre de nouvelles hospitalisations

Le nombre de sorties de l’hôpital continue de progresser mais depuis le 21 septembre, le nombre de retours à domicile (en vert ci-dessous) est inférieur au nombre de nouvelles hospitalisations ( en bleu ci-dessous).

Ci-dessous la courbe des personnes sorties de l’hôpital, en cumulé depuis la mi-mars.

Le nombre total de personnes hospitalisées continue d’augmenter

Conséquence, le nombre total de personnes hospitalisées en Ile-de-France repris sa progression.

Le nombre de patients Covid-19 admis en réanimation passe les 500 par semaine

Le nombre de personnes entrées en réanimation ou soins intensifs en raison de la Covid-19 en Ile-de-France continue d’augmenter d’une semaine sur l’autre, avec désormais plus de 500 admissions par semaine contre un peu moins de 400 nouvelles entrées la semaine dernière

Le nombre total de personnes en réanimation pour Covid-19 représente près des deux-tiers du nombre de places disponibles en temps normal

En date du 25 octobre, le nombre de personnes en réanimation en raison de la Covid-19 en Ile-de-France était de 751, représentant près des deux-tiers du nombre total de places de réanimation d’Ile-de-France (1200), contre moins de la moitié la semaine dernière (580). Un seuil préoccupant qui fait parti des raisons du reconfinement partiel dans la région. Depuis le 23 septembre, le nombre total de personnes en réanimation en Ile-de-France a dépassé celui du début du confinement. Il était de 294 le 18 mars. Le nombre de patients nouvellement en réanimation reste néanmoins encore inférieur à celui de la première vague – à ce jour. Par rapport à la première vague, la progression du nombre de patients en réa au jour le jour reste plus faible. Pour rappel, le pic de la première vague avait été atteint le 8 avril, avec 2 668 patients en soins intensifs en Ile-de-France.

Lire aussi :
Reconfinement partiel en Ile-de-France: détail des mesures
Ile-de-France: attestations dérogatoires au couvre-feu

Forte augmentation des décès

Le nombre de personnes décédées de la Covid-19 à l’hôpital a atteint 8708 le dimanche 25 octobre. Il était de 8441 le dimanche 18 octobre, soit 267 personnes supplémentaires en une semaine contre 177 personnes la semaine précédente et une centaine la semaine encore avant. De semaine en semaine, la progression du nombre de personnes décédées augmente fortement. Le 22 octobre, 49 personnes sont décédées du Covid-19 sur la même journée en Ile-de-France. Les chiffres correspondent désormais à ceux du début du confinement

(Sur le schéma ci-dessous, l’important nombre de patients décédés en Essonne la semaine du 14 septembre correspond à un rattrapage dans la transmission des dossiers de la part d’un des hôpitaux de ce département).

Le pic du nombre de personnes décédées du coronavirus a été atteint mi-avril. La seule journée du 7 avril, 276 personnes étaient décédées de la Covid-19 dans la région.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Ile-de-France: un millier d’élèves et enseignants positifs au coronavirus

Créteil: manif et commission d’enquête de la coordination de l’hôpital Mondor

Disneyand Paris négocie un milliers de départs volontaires

Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 30 novembre

Ile-de-France: le nombre d’élèves Covid positifs continue de chuter

Où faire un test Covid de dépistage du coronavirus en Ile-de-France ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi