Santé | Accueil | 16/11
Réagir Par

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 16 novembre

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 16 novembre
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page OÙ FAIRE UN TEST COVID À Ile-de-France : Voir la page

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus diminue d’une semaine sur l’autre, ainsi que le taux de positivité aux tests. La classe d’âge qui progresse le plus est celle des moins de 20 ans. Le nombre d’hospitalisations et de passages en réanimations diminue également. Des indicateurs plutôt encourageants en cette troisième semaine de reconfinement.

Comment et à quelle vitesse se propage le coronavirus et quel est son impact médical? 94 Citoyens fait le point chaque semaine sur l’évolution et les tendances du nombre de clusters, de personnes détectées positives au coronavirus, de patients de la Covid-19 hospitalisés et en réanimation, et de décès par âge et par département d’Ile-de-France. Un baromètre en une quinzaine de graphiques pour visualiser la progression de l’épidémie.

Lire aussi :
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 9 novembre
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 2 novembre
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 26 octobre
Baromètre du coronavirus au 19 octobre
Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 12 octobre

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 diminue en Ile-de-France

Après une progression verticale depuis la mi-septembre, le nombre de nouveaux cas de de Covid-19 s’était presque stabilisé la semaine du 26 octobre et a commencé à décroitre la semaine du 2 novembre, passant de 54 784 tests positifs à 42 930. Cette tendance se confirme sur les premiers jours de la semaine du 9 novembre.

Avertissement : les données de la semaine du 9 novembre ne concernent pour l’instant que les 4 premiers jours mais laissent espérer une diminution du nombre de nouveaux cas.

Le pic du lundi continue de diminuer

Le pic du lundi constitue aussi indicateur encourageant. Au jour le jour en effet, on observe un pic le lundi, car il y a moins de tests pratiqués le weekend. Ces pics ont témoigné de l’augmentation verticale du nombre de cas jusqu’au 26 octobre, avec 6 900 cas le 5 octobre, 8 500 le 12 octobre, 9 800 le 19 octobre et 13 180 le 26 octobre. Ce pic a commencé à diminuer le lundi 2 novembre, passant à 11 700 cas, puis à 7083 cas le 9 novembre.

A noter qu’en valeur absolue bien-sûr, le nombre de cas continue d’augmenter , mais cela laisse augurer d’une diminution du nombre de patients d’ici quelques semaines, si la tendance se poursuit.

Le taux de positivité fléchit

Le taux de positivité fléchit lui aussi, passant au-dessous des 14%.

Au niveau national, le taux de positivité sur 7 jours glissants (donc légèrement différent du taux de positivité au jour le jour) était de 16,9% au 12 novembre, avec de grosses disparités régionales. C’est actuellement la région lyonnaise la plus touchée.

Depuis le 21 octobre, Santé Publique France propose le détail du taux de positivité à l’échelle communale et non plus seulement départementale. Voir la carte ci-dessous.

Nombre de tests en baisse

Le nombre de tests effectués chaque semaine en Ile-de-France a aussi diminué depuis la semaine du 26 octobre. Après avoir atteint un maximum de 262 114 la semaine du 19 octobre, il est tombé à 2014 930 la semaine du 2 novembre.

Avertissement : dans le graphique ci-dessous, la semaine du 9 novembre ne prend en compte les chiffres que jusqu’au 12 novembre, soit les 4 premiers jours.

Lire aussi :
Dépistage de la Covid-19 en Ile-de-France mode d’emploi

Le taux d’incidence régional diminue

Au niveau de la région Ile-de-France, le taux d’incidence de personnes Covid-19 positives sur 100 000 habitants, sur une semaine glissante de 7 jours, est passé de 451 (du 23 au 29 octobre), à 410 (du 30 octobre au 5 novembre) puis 232,5 la semaine du 6 au 12 novembre.

Au niveau national, il est de 282 pour 100 000 habitants, contre 457 la semaine précédente. Le taux le plus fort est en région Auvergne Rhône-Alpes même si il diminue également, passant de 871 à 530.

Détail par commune d’Ile-de-France

Depuis le 21 octobre, Santé Publique France propose le détail du taux d’incidence de Covid-19 positifs pour 100 000 habitants à l’échelle communale et non plus seulement départementale. Voir la carte ci-dessous.

La diminution du nombre de cas positifs concerne tous les départements d’Ile-de-France

La diminution du nombre de cas positifs entre les semaines du 26 octobre et du 2 novembre concerne tous les départements.

Avertissement: la semaine du 9 novembre ne comprend que les 4 premiers jours.

Progression des cas positifs chez les moins de 20 ans

En termes de classe d’âge, les plus de quarante représentent désormais plus de la moitié des cas positifs. La classe d’âge des 20-29 représentait 15,91 % la semaine du 2 novembre, en diminution constante depuis la fin août, date à laquelle elle avait grimpé jusqu’à 37%. Les plus de 90 ans passent en revanche de 1,14 à 1,54% des testés positifs entre les semaines du 26 octobre et du 2 novembre.

Les classes d’âge qui augmentent le plus en proportion sont les moins de 20 ans. Les 0-9 ans passent ainsi de 2,28% à 3,25% des cas positifs, et les 10-19 ans de 10,61% à 12,63%.

Ci-dessous l’évolution de la proportion par semaine, depuis le début du déconfinement. (Les données de la semaine du 9 novembre ne concernent que les 4 premiers jours)

Attention, la semaine du 9 novembre ne comprend que les 4 premiers jours.

Le nombre de personnes nouvellement hospitalisées commence à diminuer

Le nombre de nouvelles hospitalisations commence à diminuer, qui passe de 3 781 la semaine du 2 novembre à 3046 la semaine du 9 novembre, soit une baisse de 19,4%.

Récap des dernières semaines. Après avoir bondi la semaine du 14 septembre et diminué la semaine du 21 septembre, le nombre de personnes entrées à l’hôpital en raison de la Covid-19 a repris légèrement sa progression depuis la semaine du 28 septembre de manière de plus en plus soutenue la semaine du 5 octobre, atteignant les 1 957 personnes la semaine du 12 octobre. Le nombre a bondi la semaine du 19 octobre en passant à 2 860 nouvelles hospitalisations, en progression de 46% sur une semaine, et continué à progresser la semaine du 26 octobre avec 3 490 nouvelles hospitalisations, soit une nouvelle progression de 22%. La progression est encore soutenue le semaine du 2 novembre avec 3781, en augmentation de 8%. La semaine du 9 novembre, le nombre commence en revanche à diminuer en redescendant à 3046 nouvelles hospitalisations, en baisse de 19,4%.

Le nombre de retours à domicile reste inférieur au nombre de nouvelles hospitalisations

Le nombre de sorties de l’hôpital reste néanmoins inférieur au nombre de nouvelles hospitalisations.

Le nombre total de personnes hospitalisées continue d’augmenter

A ce stade, les hôpitaux continuent donc de se remplir de patients Covid.

Les patients hospitalisés ont très majoritairement plus de 60 ans

Selon le dernier bulletin épidémiologique régional de Santé Publique France, publié le 10 novembre, la proportion des patients hospitalisés de plus de 60 ans, en date du 4 novembre, était de 80%, et de 72% en soins intensifs ou réanimation.

Source : bulletin épidémiologique du 5 novembre

Télécharger le dernier bulletin épidémiologique

Le nombre d’admissions en réanimation diminue

Le nombre de personnes entrées en réanimation ou soins intensifs en raison de la Covid-19 en Ile-de-France diminue pour la première fois avec 558 nouvelles admissions la semaine du 9 novembre contre 637 la semaine précédente.

Caractéristiques des patients en réanimation

Dans son dernier bulletin épidémiologique régional, Santé Publique France détaille les facteurs de comorbidité des patients en réanimation. Il y note que le délai moyen entre le début des signes et l’admission en réanimation se situe en moyenne entre 9 et 10 jours. Concernant les facteurs de comorbidité, l’obésité apparaît en premier, qui concerne 80% des patients.

Source : bulletin épidémiologique du 5 novembre

Le nombre total de personnes en réanimation pour Covid-19 commence à diminuer

Après avoir atteint un pic de 1138 le mercredi 11 novembre, le nombre de patients en réanimation ou soins intensifs pour Covid-19 diminue pour la première fois en Ile-de-France. Ce dimanche 15 novembre, il s’établissait à 1107. Cette diminution permet de rester en dessous de la barre symbolique des 1200 lits de réanimation prévus en Ile-de-France, hors plan blanc. Afin d’augmenter le nombre de places de réanimation de 1200 à 1775 au niveau régional, les autres services hospitaliers ont actuellement déprogrammé jusqu’à 50% de leur activité. Si la décrue se poursuit, les autres services pourront donc commencer à reprogrammer leurs opérations.

Depuis le 23 septembre, le nombre total de personnes en réanimation en Ile-de-France avait dépassé celui du début du confinement. Il était de 294 le 18 mars. Pour rappel, le pic de la première vague avait été atteint le 8 avril, avec 2 668 patients en soins intensifs en Ile-de-France.

Lire aussi :
Ile-de-France: reconfinement mode d’emploi
Coronavirus en Val-de-Marne: point d’étape avec Eric Véchard (ARS 94)
Val-de-Marne: comment les urgences affrontent la 2ème vague de Covid-19
Covid-19 aux urgences: les chiffres en Ile-de-France

10032 personnes sont décédées de la Covid-19 depuis mars en Ile-de-France

Le nombre de personnes décédées de la Covid-19 à l’hôpital a dépassé les 10 000 en Ile-de-France, s’établissant à 10032 ce dimanche 15 novembre. Il était de 9493 le dimanche précédent, soit 539 personnes supplémentaires en une semaine contre 448 la semaine précédente. chiffres correspondent désormais à ceux du début du confinement.

(Sur le schéma ci-dessous, l’important nombre de patients décédés en Essonne la semaine du 14 septembre correspond à un rattrapage dans la transmission des dossiers de la part d’un des hôpitaux de ce département).

Le pic du nombre de personnes décédées du coronavirus a été atteint mi-avril. La seule journée du 7 avril, 276 personnes étaient décédées de la Covid-19 dans la région. Dans cette deuxième vague, le pic a été observé le 9 novembre avec 113 morts.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Ile-de-France: un millier d’élèves et enseignants positifs au coronavirus

Créteil: manif et commission d’enquête de la coordination de l’hôpital Mondor

Disneyand Paris négocie un milliers de départs volontaires

Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 30 novembre

Ile-de-France: le nombre d’élèves Covid positifs continue de chuter

Où faire un test Covid de dépistage du coronavirus en Ile-de-France ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page
3 commentaires pour Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 16 novembre
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi