Citoyenneté | Accueil Val de Marne (94) Bonneuil-sur-Marne | 14/10
Réagir Par

Bonneuil-sur-Marne crée des comités de quartier de citoyens tirés au sort

Bonneuil-sur-Marne crée des comités de quartier de citoyens tirés au sort © Twitter Oztorun

Entendre la voix de ceux qui ne s’expriment pas spontanément, tel est l’enjeu des comités de quartiers actuellement mis en place à Bonneuil-sur-Marne à partir du tirage au sort des habitants. La ville a également créé un Clet (Conseil local pour l’environnement et la transition énergétique) sur ce principe. Explications.

En termes de démocratie participative, la ville pratique déjà les visites du maire dans chaque quartier au printemps et les Rencontres d’automne, sortes d’assises thématiques destinées à ajuster le programme en cours de mandat. Cette rentrée, celles-ci devaient concerner la jeunesse mais elles ont été reportées en raison de la crise sanitaire car leur organisation passe par des grandes réunions plénières.

La commune a en revanche décidé d’instaurer pour la première fois des comités de quartier d’habitants. Et pour les composer, elle a opté pour le tirage au sort. « Les volontaires viennent déjà aux rencontres d’automne mais nous constatons que ce-sont toujours les mêmes qui s’expriment. C’est très bien mais nous voulons aussi faire parler ceux qui ne parlent jamais », défend Denis Oztorun (PCF), premier adjoint au maire Patrick Douet, qui devrait succéder à ce dernier en janvier prochain.

6 citoyens tirés au sort dans chacun des 5 comités de quartier

Concrètement, la commune de 17 000 habitants a périmétré 5 quartiers : Fabien – Césaire et centre ancien, République – Paul Eluard, Saint Exupéry jusqu’à l’avenue de Choisy, Haut Bonneuil – Floréal et Libertés. Dans chacun de ces quartiers, 30 habitants ont été tirés au sort à partir de la liste électorale. Les 6 premiers qui acceptent rejoignent le comité de leur quartier. La liste de 30 permet de demander aux suivants si les premiers ne sont pas d’accord, ou de les remplacer s’ils souhaitent démissionner. Comme tous les habitants de la ville ne sont pas inscrits sur les listes électorales, une partie de la population n’ayant tout simplement pas le droit de vote, la ville va également désigner une 7ème personne, « une personnalité du quartier », hors liste électorale. « A Bonneuil, nous défendons le droit de vote des étrangers et cette démarche s’inscrit dans nos valeurs », motive Deniz Oztorun. Les comités sont complétés par les élus qui résident dans le périmètre, entre 3 et 7 par quartier.

Pour l’heure, le dispositif se met en place. « Nous avons procédé au tirage au sort samedi matin et avons déjà reçu pas mal de réponses positives », indique l’élu. Reste à installer les conseils et leur donner une feuille de route. « Ce-sont les habitants qui fixeront l’ordre du jour et le rythme de leurs réunions. Ce qui est déjà acté est que ces comités disposeront d’un budget (en cours d’élaboration) pour développer des projets. »

Création d’un Conseil local pour l’environnement et la transition énergétique

Alors que l’environnement et le changement climatique se sont inscrits à l’agenda de tous les programmes lors des municipales de 2020, la commune a aussi mis en place un Clet (Conseil local pour l’environnement et la transition énergétique) sur le même principe du tirage au sort. « Le comité comprendra 8 élus et 5 citoyens tirés au sort, un par quartier, qui auront un mandat d’une année. Le comité sera renouvelé tous les ans par tirage au sort. ».

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Bonneuil-sur-Marne crée des comités de quartier de citoyens tirés au sort
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi