Faits divers | | 03/04/2020
Réagir Par

Champigny-sur-Marne : suspectés de trafic, ils détenaient de vieilles sondes urinaires

Champigny-sur-Marne : suspectés de trafic, ils détenaient de vieilles sondes urinaires
Centres de vaccination à Champigny-sur-Marne : Voir la page

La garde à vue des deux jeunes hommes arrêtés lundi dans le quartier du Bois l’Abbé à Champigny-sur-Marne avec du matériel médical dans le coffre de leur véhicule et près de 6000 euros de liquide a été levée. Une enquête préliminaire a été ouverte pour déterminer l’origine de la forte somme d’argent mais les suspicions de vol d’instruments médicaux se sont dégonflées après avoir découvert qu’il s’agissait de veilles sondes urinaires.

Les policiers de Champigny-sur-Marne pensaient peut être avoir fait coup double après l’arrestation de l’ingénieur biomédical de l’hôpital Paul d’Egine, probable revendeur de respirateurs d’urgence sur Le Bon Coin. En inspectant l’habitacle du véhicule conduit par deux jeunes hommes dans le quartier du Bois l’Abbé lundi soir, les agents pensent alors avoir découvert un nouveau filon. Des tubes et des sachets comme ceux que l’on utilise pour les perfusions se trouvaient dans la voiture.

Voir notre précédent article :

Incapables d’expliquer la présence de cet attirail médical, et accessoirement, d’une somme de 6000 euros en liquide sur eux, ils ont donc été arrêtés et placé en garde à vue. Ils ont finalement été libérés au bout de deux jours puisqu’il s’est avéré que le «matériel médical» était en fait de vieilles sondes urinaires qui n’auraient pas été volées.

Le flair des policiers ne leur a pas totalement fait défaut puisque le parquet a décidé en revanche d’ouvrir une enquête préliminaire pour déterminer l’origine de cette forte somme d’argent en liquide, l’un des hommes étant défavorablement connu des services de police et de la justice pour du trafic de stupéfiant.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Opération vaccination au lycée du Perreux-sur-Marne
Jean Castex donne le coup d’envoi de la 3ème dose en Ehpad à Clamart
Paris – Sevran – Pierrefitte: Skyrock lance son Vaxibus contre le coronavirus
La Défense: l’escalade du Spiderman français se termine au poste
Centres commerciaux d’Ile-de-France : exit le passe sanitaire sauf en Seine-Saint-Denis dès le 8 septembre
Coronavirus en Ile-de-France: 2 000 patients à l’hôpital au 5 septembre
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Aucun commentaire pour Champigny-sur-Marne : suspectés de trafic, ils détenaient de vieilles sondes urinaires
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi