Manifestation | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 16/10
Réagir Par

Champigny-sur-Marne: une centaine de maires se sont rassemblés au Bois l’Abbé

Champigny-sur-Marne: une centaine de maires se sont rassemblés au Bois l’Abbé © Twitter V Jeanbrun

Une centaine de maires venus de tous les départements d’Ile-de-France, majoritairement LR ou apparentés avec aussi quelques socialistes et centristes, se sont rassemblés ce jeudi 15 octobre devant le commissariat de Champigny-sur-Marne pour apporter leur soutien aux policiers et aussi au quartier, quelques jours après l’attaque du commissariat de samedi soir.

Un rassemblement organisé à l’initiative de l’Association des maires d’Ile-de-France (Amif), dont le président Stéphane Beaudet était présent, et du maire de la ville, Laurent Jeanne. Etait également sur place la présidente du Conseil régional Valérie Pécresse.

« Nous souhaitions apporter notre soutien aux policiers et aussi faire passer le message que nous croyons en nos quartiers. Contrairement à ce que l’on a pu entendre, le Bois l’Abbé n’est pas le lieu d’affrontements permanents entre les jeunes et la police », relate Laurent Jeanne. « Il n’est pas question de se résigner et les échanges entre maires permettent justement de savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Une condition pour que cela marche est de mettre le paquet, et c’est bien ce que nous comptons faire à Champigny dans le cadre de l’Anru 2 (chantiers de renouvellement urbain accompagnés financièrement par l’Etat). Nous avons par exemple prévu de déplacer le projet de nouvelle école en limite du quartier de Coeuilly pour développer la mixité sociale scolaire. Et nous allons transformer le parking où stationnent beaucoup de voitures ventouses en place de ville avec une galerie marchande prolongée de chaque côté », précise l’élu. Initié depuis plusieurs années, le volet Anru 2 prévoit aussi un nouveau gymnase, une nouvelle piscine intercommunale, la relocalisation de la mission locale, des espaces de coworking… Alors que les chantiers de rénovation urbaine se déroulent sur du très long terme, le nouveau maire rappelle également le travail en lien avec les associations et le développement d’une police municipale et d’un réseau de caméras de vidéosurveillance. « Nous envisageons une police municipale de 22 policiers dont le siège sera sans doute situé du côté de la gare de Champigny centre, et le déploiement de 60 premières caméras dans les 18 à 24 mois », projette le maire.

« La création d’une police municipale, contrairement à ce que souhaite la nouvelle équipe municipale, ne serait sûrement pas une solution adaptée à ce déchaînement de violence », défend au contraire le groupe local France Insoumise dans un communiqué adressé ce mardi et demandant à l’Etat d’être garant de la tranquillité publique en augmentant ses effectifs locaux.

A Bry-sur-Marne : un voeu de soutien aux forces de l’ordre

A Bry-sur-Marne, le Conseil municipal a pour sa part voté un vœu de soutien aux forces de l’ordre et appel à la mobilisation de l’Etat, lors de sa séance du 12 octobre.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Champigny-sur-Marne: une centaine de maires se sont rassemblés au Bois l’Abbé
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi