Education | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 25/09
Réagir Par

Chennevières-sur-Marne: pas de personnel dans la classe pour enfants autistes

Chennevières-sur-Marne: pas de personnel dans la classe pour enfants autistes

L’école élémentaire des Hauts de Chennevières bénéficie cette année de l’ouverture d’une classe ULIS-TSA pour répondre aux besoins d’élèves présentant des troubles du spectre autistique. Problème, l’enseignante ne dispose toujours pas de ses quatre assistants.

Où sont les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) de l’école des Hauts de Chennevières ? Trois semaine après la rentrée, ils se font encore attendre et l’enseignante de la classe d’ULIS-TSA doit se débrouiller toute seule. Un système d’accueil partiel a dû être mis en place. «Certains parents ont écrit pour montrer leur colère et leur incompréhension. L’enseignante est au bord du « craquage » et est prête à jeter l’éponge, tant cette situation la plonge dans une souffrance profonde», explique Sud Education 94 qui demande à l’inspection académique d’apporter l’aide humaine nécessaire à la collègue pour lui permettre de continuer à faire son travail en embauchant les AESH prévus.

Pour le syndicat d’enseignants, l’ouverture de cette classe d’ULIS-TSA a été mal préparée. «L’équipe n’en a été informée que fin mars 2020, elle n’a pas bénéficié de la formation spécifique nécessaire. L’enseignante nommée sur le poste ne l’a été qu’en juillet, la directrice n’a appris son identité qu’une semaine avant la rentrée. L’enseignante fonctionne avec son matériel personnel. A ce jour, les 3 AESH individuels, l’AESH mutualisé et l’AESH-Co (pour le collectif) ne sont toujours pas sur la classe. L’AESH-Co arrive le lundi 28 septembre, les 4 autres personnes ne sont pas recrutés, alors que les notifications MDPH engagent l’éducation nationale».

La direction académique explique de son côté faire le nécessaire pour remédier à cette situation. «D’une part, l’enseignant a pu bénéficier de l’intervention d’un collègue sur ce dispositif pour s’occuper des besoins spécifiques d’élèves. Ensuite, la direction procède à des appels à candidature nombreux et sur différents canaux, dont Pôle emploi pour pourvoir dès que possible ces postes».

Lire tous nos articles sur la rentrée des classes 2020 en Val-de-Marne

A lire aussi sur la rentrée des classes 2020 en Val-de-Marne

Classes surchargées et non remplacements: Les enfants d’abord protestent à leur manière à Gentilly

Chennevières-sur-Marne: le collège Molière en grève

Fontenay-sous-Bois obtient son ouverture de classe à Elisa Lesourd

Privés de rentrée en Val-de-Marne, ils vont réclamer une place au ministère

SOS rentrée : manifestation à Créteil puis à Paris pour 370 élèves sans affectation

Lettre de parlementaires, manifestation et pétition pour les écoles du Val-de-Marne

Lire tous nos articles sur la rentrée des classes 2020 en Val-de-Marne
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi