Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Entreprises | | 27/11/2020
Réagir Par

Christian Favier dénonce la fermeture définitive de Renault Choisy

Christian Favier dénonce la fermeture définitive de Renault Choisy © PA Pelaz

Alors que le groupe Renault a communiqué ce mercredi sur la reconversion de son usine de Flins, une fois arrêté l’assemblage de la Zoé et de la Micra, le président du Conseil départemental, Christian Favier, dénonce “un nouveau coup dur”. A Choisy, on s’attelle à la création d’un pôle économie circulaire multi-sectoriel.

“En pleine pandémie, c’est un nouveau coup dur porté à l’industrie française et à l’emploi. Le site (de Flins) accueille aujourd’hui 3 700 salarié·es et intérimaires. Si les pertes de Renault suite à la crise Covid-19 sont mises en avant, rien ne peut justifier la destruction d’emplois et de savoir-faire, d’autant plus au regard des ventes des véhicules produits sur le site, la Renault Zoé et la Nissan Micra”, estime l’élu PCF.

“Cette annonce vient confirmer la volonté du groupe Renault de fermer le site de Choisy-le-Roi, et de transférer à Flins l’activité de recyclage et reconditionnement. 263 salarié·es à Choisy sont frappé·es par cette restructuration absurde, qui impactera lourdement Orly-Rungis, deuxième pôle économique d’Île-de-France”, ajoute le président du département qui appelle à “une large mobilisation pour un vrai plan de relance, favorisant l’activité, la transition écologique et l’emploi.”

A Choisy-le-Roi, un projet alternatif est en cours de préparation pour créer un pôle multi-activités et multi-sectoriel autour de l’économie circulaire.

Lire à ce sujet :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi