Coronavirus | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 18/03
Réagir Par

Confinement Coronavirus: concurrence d’entraide à Nogent-sur-Marne

Confinement Coronavirus: concurrence d’entraide à Nogent-sur-Marne
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Alors que l’épidémie de Coronavirus a chamboulé la vie quotidienne de tout le monde, les initiatives de solidarité se multiplient pour s’entraider et veiller sur les plus fragiles. Exemple à Nogent-sur-Marne où un groupe Facebook lancé par quelques Nogentais compte déjà plus de 360 membres, rapidement suivi d’une seconde page à l’initiative d’un élu.

« L’initiative s’est faite spontanément. Nous voulions faire quelques chose d’utile » , explique Nadine Ret, parmi les administratrices du groupe public Facebook (Solidarité Covid 19 Nogent-Perreux) », Lancé le 13 mars, il a commencé par faire émerger des demandes ou propositions un peu tous azimuts, certains proposant de promener le chien, d’autres réclamant une imprimante pour les devoirs du petit, ou encore proposant des courses dans tel quartier… Mais comme l’a fait remarquer tout de suite Laura, les personnes âgées ou en demande ne sont pas toutes sur Facebook, ou ne connaissent pas forcément cette initiative en particulier. « Les grands esprits se rencontrent, je prépare effectivement un petit flyer dans ce sens à coller sur les portes des pharmacies et magasins », lui a répondu Faty le jour même. En quelques jours, l’affiche était prête, imprimée, et désormais en cours d’affichage.

Au-delà de l’entraide, le groupe s’échange aussi des infos pratiques comme par exemple rappeler les attestations obligatoires pour circuler en ville ne sont pas valables sur mobile, mais que si l’on veut s’épargner d’y vider son toner d’imprimante et une ramette de papier, il existe des stylos effaçables… « Et le crayon de papier n’est pas non plus interdit », estime Nadine Ret.

Une deuxième initiative dans la même ville

Alors que ce premier groupe, initié à l’origine en partie par des membres de LREM (Nadine Ret était candidate aux législatives), mais sans intention politique, et très rapidement rejoint par des candidats de gauche comme de droite aux dernières municipales, à l’instar de Paula Pietrandrea ou Pierre Boixareu, et surtout de beaucoup d’habitants de divers quartiers sans étiquette particulière, une autre page Facebook, Nogent Solidarité Covid 19 (qui compte une quarantaine d’abonnés), a été lancée ce 16 mars, à l’initiative cette fois de Jacques Labescat, maire-adjoint à la santé. Une initiative concurrente lancée trois jour après ? « Il n’y a pas de concurrence dans l’humanitaire. C’est synergique, défend l’élu. Notre initiative s’inscrit dans le cadre des élus solidaire. » Ce mouvement national regroupe des élus de tous bords pour plancher sur les bonnes pratiques à mutualiser et est né sous l’impulsion d’Anastase Périfan, l’inventeur de la Fête des voisins. « D’ores et déjà, nous avons commencé à travailler n partenariat avec le CCAS (Centre communal d’action sociale) pour les appels aux personnes fragiles », poursuit l’adjoint. Les élus solidaires du Val-de-Marne ont également lancé d’autres groupes et réseaux dans d’autres villes. A L’Haÿ-les-Roses, la ville a créé le 16 mars, L’Haÿ solidarité Covid 19 qui compte déjà une centaine de membres. La page Facebook des élus solidaires 94 recense les différents réseaux de son mouvement en cours de constitution.

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Charenton-le-Pont: le restaurant Tupinamba sauvé par la vente à emporter

Un foyer de coronavirus au chantier du lycée de Villeneuve-le-Roi

2ème tour des municipales en Val-de-Marne: contexte et candidats par ville

Moins de détenus à la prison de Fresnes mais jusqu’à quand?

Confinement Ile-de-France: le site de remboursement Navigo est ouvert

« Fermer l’usine modèle Renault de Choisy-le-Roi serait une hérésie! »

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi