Mouvement social | | 08/12/2020
Réagir Par

“Contrôle au faciès”: les policiers ont manifesté à Champigny-sur-Marne

“Contrôle au faciès”: les policiers ont manifesté à Champigny-sur-Marne

«Aujourd’hui, quand on a une couleur de peau qui n’est pas blanche, on est beaucoup plus contrôlé (…) On est identifié comme un facteur de problème et c’est insoutenable», relevait le chef de l’Etat vendredi dernier lors de son entretien chez Brut. Le constat d’Emmanuel Macron a fait bondir les policiers. Plusieurs dizaines d’agents venus de tout le Val-de-Marne ont exprimé leur colère ce mardi, lors d’un rassemblement devant le commissariat de Champigny-sur-Marne, au Bois l’Abbé.

Un lieu qui n’était pas choisi au hasard car c’est ce commissariat qui a été pris pour cible il y a quelques semaines, un samedi soir. C’est aussi à Champigny qu’une jeune policière a été rouée de coups lors d’un intervention dans une soirée de nouvel an début 2018.

Lire :
Le commissariat de Champigny-sur-Marne attaqué dans la nuit de samedi à dimanche
Ebullition politique et ras-le-bol policier après l’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne
Prison ferme suite au lynchage d’une policière à Champigny-sur-Marne

Distribuant aux habitants des récépissés factices de «non contrôle d’identité», ils ont tenté d’expliquer leur démarche avant de faire une pause-goûter en mangeant des chocolatines contre le mur du commissariat sur le générique des Bisounours, de dessin animé des années 90.

Nous ne sommes que des exécutants qui agissons sur instruction hiérarchique ou sur instruction du parquet

«Nous voulions montrer au gens que ce qu’a dit le président de la République n’est pas vrai. Il faut qu’il descende de son nuage et qu’il se confronte à la réalité du terrain telle que nous la vivons. Nous ne sommes que des exécutants qui agissons sur instruction hiérarchique ou sur instruction du parquet. Il y a sur le quartier de reconquête du Bois l’Abbé une réquisition permanente du procureur qui nous demande de procéder à des contrôles d’individus, des ouvertures de coffre, sans distinction de couleur de peau. C’est ce que nous avons expliqué aux habitants», explique Reda Belhaj, secrétaire départemental de SGP Police FO 94.

Le syndicat Alliance 94 avait pour sa part appelé à un rassemblement à 17 heures ce mardi au carrefour Pompadour. D’autres actions similaires ont été organisées ces derniers jours en Île-de-France notamment des opérations escargot aux accès au périphérique.

Lire : Créteil: plus d’une centaine de policiers manifestent suite aux déclarations de Macron

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé recevoir le 18 décembre les syndicats de police qui ont exprimé leur “ras-le-bol” après les violences lors des récentes manifestations et les propos d’Emmanuel Macron sur les contrôles au faciès.

Lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour “Contrôle au faciès”: les policiers ont manifesté à Champigny-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi