Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Santé | Val-de-Marne |
Réagir Par

Coronavirus en Val-de-Marne: point d’étape avec Eric Véchard (ARS 94)

Coronavirus en Val-de-Marne: point d’étape avec Eric Véchard (ARS 94)

Nouvelles contaminations au Covid-19, clusters, cas dans les Ehpad… détails sur les derniers chiffres du coronavirus en Val-de-Marne et l’organisation mise en place pour contenir la deuxième vague de pandémie avec Eric Véchard, directeur de la délégation Val-de-Marne de l’ARS (Agence régionale de santé).

“La deuxième vague de Covid-19 est très intense. Le taux d’incidence de personnes positives au coronavirus est de 435 pour 100 000 au niveau régional et de 437 pour 100 000 en Val-de-Marne. Dans le département, le taux de positivité aux tests est actuellement de 20,5%, et nous constatons entre 600 et 700 nouveaux cas supplémentaires chaque jour”, pose le directeur Val-de-Marne de l’ARS, Eric Véchard. Les clusters, eux, sont au nombre de 35, dont 8 en Ehpad. Les clusters ne représentent toutefois que quelques pourcents des contaminations, rappelle le représentant départemental de l’ARS, ajoutant qu’aucune situation de cluster n’est pas maîtrisée à ce jour en Val-de-Marne.

Définition. Créées en 2009, les Agences régionales de santé (ARS) sont en charge de piloter la politique nationale de santé en coordonnant l’action des établissements et acteurs santé et social locaux. Etablissements publics d’Etat à caractère administratif, les ARS dépendent des ministères en charge de la santé, l’Assurance maladie, les personnes âgées et les personnes handicapées.

256 résidents d’Ehpad actuellement Covid positifs en Val-de-Marne

Concernant la situation dans les Ehpad (Etablissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes), le directeur ARS94 fait état de 256 résidents testés positifs dans 27 des 71 établissements du département. “Tous ne sont pas symptomatiques mais nous sommes vigilants car il s’agit d’un public vulnérable.”

40 000 tests par semaine, et des tests antigéniques qui arrivent

Pour dépister les nouveaux cas, les centres de tests PCR continuent d’ouvrir et permettent actuellement de pratiquer 40 000 tests par semaine dans le département. “Nous commençons également à déployer les tests antigéniques auprès des publics prioritaires. Cela a déjà concerné 10 Ehpad dans le département”, chiffre le directeur ARS 94. Il s’agit de tests par voie nasopharyngée de type TROD ou TRA.

Articuler la réponse hospitalière et la médecine de ville

Face à cette nouvelle vague, le plan blanc a été activité en Val-de-Marne comme dans le reste des départements franciliens, passant notamment par une déprogrammation des opérations non urgentes pour libérer des lits et des soignants.

Lire aussi : Val-de-Marne: comment les urgences affrontent la 2ème vague de Covid-19

“Nous travaillons aussi à structurer les liaisons ville-hôpital pour éviter l’engorgement des urgences en nous appuyant par exemple sur les Sami (Service d’accueil médical initial, une organisation mise en place à l’initiative du Conseil départemental de l’Ordre des médecins en 2002) ou les CPTS (Communautés professionnelles territoriales de santé)“, indique le directeur. Un travail de coordination qui passe par une dizaine de conférences téléphoniques chaque semaine avec les Ehpad, hôpitaux, médecins de ville, élus, préfecture…

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags
Cet article est publié dans
Un commentaire pour Coronavirus en Val-de-Marne: point d’étape avec Eric Véchard (ARS 94)
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi