Coronavirus | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 17/03
Réagir Par

Coronavirus et fake news sur les convois militaires

Coronavirus et fake news sur les convois militaires
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

De nombreux internautes ont partagé ce lundi des photographies et vidéos de convois militaires pris en banlieue parisienne, notamment à Charenton-le-Pont, pour illustrer un prétendu déploiement des forces armées dans le but de faire respecter une mesure de confinement total. Des fake news démenties dans la journée.

«Ne pas diffuser de fausses informations est un geste barrière», a prévenu le ministère des Armées lundi matin, après avoir démenti une rumeur concernant l’implication des militaires sur le territoire national dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Mais quelques minutes seulement après cette intervention, la rumeur à repris, avec cette fois, des photos sensées illustrer un déploiement de militaires. La première, abondamment partagée, a été prise sur un tronçon autoroutier familier des automobilistes de l’est francilien, l’A86-A3 à l’approche du centre commercial Rosny 2. On peut y voir un semi-remorque civil transporter deux imposants véhicules blindés.

« Il s’agit de deux véhicules appartenant au 121ème régiment du train de Monthlery qui rentraient d’un stage de conduite sur sable organisé à Biscarosse au profit des conducteurs de ce régiment qui seront engagés dans quelques semaines au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. Le personnel est rentré la semaine dernière. Ce transport par camion civil (Domazur) est conforme aux procédures normales», explique le service communication du ministère des Armées à 94 Citoyens.

Dans un second temps, c’est une vidéo prise dans le centre-ville de Charenton-le-Pont, où l’on voit une colonne de fourgons de l’armée en transit, qui a également été massivement partagée. «Les camions vus à Charenton appartiennent à un mouvement logistique sans lien avec la crise du coronavirus. L’armée de Terre continue à dérouler ses activités opérationnelles liées à la réalisation de ses missions prioritaires. Ce qui inclut des déplacements limités», a expliqué cette fois le porte-parole du ministère des Armées à la cellule de lutte contre les fausses informations de l’Agence France Presse.

Il existe plusieurs dizaines de bases militaires en région parisienne et il est fréquent de voir des véhicules de l’armée sur nos infrastructures routières. Afin de veiller au respect des mesures de confinement annoncées lundi soir par le président de la République lors de son allocution télévisée, le gouvernement a décidé de mobiliser 100 000 policiers et gendarmes, et non, des soldats.

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Centres coronavirus en Val-de-Marne: soignants au rendez-vous, système D pour le matériel

Prestations sociales: la Poste ouvre 23 bureaux en Val-de-Marne

Champigny-sur-Marne : suspectés de trafic, ils détenaient de vieilles sondes urinaires

Coronavirus : un élu régional étrille l’ARS, l’APHP et démissionne

Le préfet du Val-de-Marne autorise plusieurs nouveaux marchés

Le Val-de-Marne débloque des aides d’urgence aux associations humanitaires et de secourisme

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Cet article est publié dans avec comme tags , armée, , , , Militaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi