Coronavirus | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 13/03
Réagir Par

Coronavirus: le Val-de-Marne – presque – à l’arrêt

Coronavirus: le Val-de-Marne – presque – à l’arrêt
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Si les élections municipales sont bien maintenues ce dimanche malgré l’épidémie de Coronavirus Covid 19, les annulations de spectacles, de réunions publiques et autres manifestations sportives pleuvent depuis ce vendredi matin. Une mise à l’arrêt presque totale, avec en coulisses des réunions de crise pour maintenir les services indispensables. Le point en Val-de-Marne

Fermeture des crèches, des écoles, mais aussi des centres de loisirs, des halte-garderies, des relais assistantes maternelles, du service municipal des jeunes, annulation des mini-séjours de vacances… la mairie de Charenton-le-Pont annonce la couleur dans une newsletter spéciale Covid 19. « Nous avons fait le choix de conserver la médiathèque ouverte car ce n’est pas un lieu de rassemblement, mais le théâtre est désormais fermé », détaille le maire, Hervé Gicquel. « Concernant le personnel, les parents qui ont des enfants à garder pourront rester chez eux mais les autres sont attendus à leur poste pour assurer la continuité du service public, nous nous adaptons. » Idem à Vincennes qui annonce aussi la fermeture du Carré, l’annulation de tous les cours au conservatoire, mais le maintien des examens. Pour la médiathèque, la réflexion est en cours sur les services qui seront proposés.

Même chose à Orly où ne resteront ouverts que le centre administratif, les centres de santé et la médiathèque, et encore à Alfortville et Saint-Maur-des-Fossés où une cellule de crise et un numéro de téléphone ouvert de 7h à 22h ont été mis en place.

A Ivry- sur-Seine, les médiathèques aussi ont été fermées. « Nous avons fait le choix de tout fermer pour l’instant et l’on va renforcer les services d’aide à la personne. Nous réactivons le plan de lutte contre l’isolement des personnes âgées et vulnérables que nous mettons en place l’été et allons étudier la possibilité d’augmenter le portage de repas à domicile. Nosu renforçons aussi nos maraudes. Dans un deuxième temps, nous envisageons de rouvrir des crèches et centres de loisirs, en lien avec l’ARS (Agence régionale de santé) si cela est nécessaire pour garder les enfants de personnels soignants ou indispensables », détaille Philippe Bouyssou, maire de la ville.

Dans chaque ville aussi, on s’affaire à organiser l’hygiène maximale ce dimanche 15 mars, pour désinfecter régulièrement les bureaux de vote. A Champigny, on invite même les électeurs à venir avec un stylo bleu ou noir s’ils veulent éviter de manipuler le stylo de la collectivité. Autrement, le gel hydro-alcoolique sera au rendez-vous.

En préfecture, on s’active aussi et les réunions de crise avec les partenaires institutionnels s’enchaînent. Au-delà du rappel des consignes, interdiction de se réunir à plus de 100 personnes et fermeture des écoles… le préfet a demandé aux villes d’activer leur plan de suivi des personnes fragiles activé en temps de canicule. On s’affaire aussi à vérifier que tous les contacts sont à jour pour disposer d’une chaîne opérationnelle complète. Côté administratif, l’accueil sera réduit et en dehors des rendez-vous déjà pris, le pré-accueil des étrangers sera ainsi fermé à partir de la semaine prochaine.

Du côté du Conseil départemental également, la cellule de crise est activée et les décisions suivantes ont été prises :

  • A partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, les 77 crèches départementales seront fermées au public ;
  • Les assistantes maternelles agréées, considérées comme exerçant à un mode de garde individuel, ne sont pas concernées par les interdictions d’accueil collectif des enfants ;
  • A partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, l’accueil des élèves dans les 105 collèges publics du Val-de-Marne est suspendu ;
  • La mise en place d’appels téléphoniques en direction de personnes âgées isolées, de plus de 70 ans, inscrites comme personnes fragiles ;
  • La fermeture des Villages Vacances Jean Franco et Guébriant avec information immédiate par téléphone des personnes concernées ;
  • La fermeture du Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne (Mac Val) à Vitry-sur-Seine dès samedi 14 mars ;
  • L’annulation des initiatives publiques rassemblant plus de 100 personnes y compris dans les parcs départementaux dès aujourd’hui, les parcs restant ouverts ;
  • Le maintien des consultations au sein des Centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI) et Centre de Planification et d’Education Familiale (CPEF) gérés par le Département.

Berceaux pour les enfants de parents réquisitionnés

Alors que certains professionnels seront réquisitionnés pour soigner ou assurer le fonctionnement de services indispensables, le président du département, Christian Favier, fait en revanche savoir que sera étudiée « la mise à disposition en urgence de berceaux au sein de crèches départementales à des enfants de personnels réquisitionnés au sein des hôpitaux publics du Val-de-Marne. »

Le département indique par ailleurs que ce lundi 16 mars, d’éventuelles perturbations pourraient affecter l’ouverture d’autres équipements départementaux. « Compte tenu de l’appel à réduire les déplacements non-obligatoires, tous les usagers sont invités à contacter par téléphone le 3994 préalablement à tout déplacement vers un équipement départemental » invite le département.

Cellule de crise économique

Sur le plan économique, c’est entre CCI, CMA, Direccte et Pôle Emploi que les réponses se préparent. D’ores et déjà, la CCI Ile-de-France a mis en place un numéro pour répondre aux questions des entreprises.

Pratique

En pratique dans le Val-de-Marne, la préfecture a mis en ligne une page d’informations complètes pour les familles, les salariés, les entreprises… avec tous les liens et numéros de téléphone utiles :
Voir la page Coronavirus de la préfecture du Val-de-Marne

Article mis à jour le 13 mars.

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Centres coronavirus en Val-de-Marne: soignants au rendez-vous, système D pour le matériel

Prestations sociales: la Poste ouvre 23 bureaux en Val-de-Marne

Champigny-sur-Marne : suspectés de trafic, ils détenaient de vieilles sondes urinaires

Coronavirus : un élu régional étrille l’ARS, l’AP-HP et démissionne

Le préfet du Val-de-Marne autorise 4 nouveaux marchés

Le Val-de-Marne débloque des aides d’urgence aux associations humanitaires et de secourisme

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Coronavirus: le Val-de-Marne – presque – à l’arrêt
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi