Polémique | Accueil Val de Marne (94) Villeneuve-Saint-Georges | 13/01
Réagir Par

Réaction au voeu contre l’islamophobie à Villeneuve-Saint-Georges, la maire fait un signalement au parquet

Réaction au voeu contre l’islamophobie à Villeneuve-Saint-Georges, la maire fait un signalement au parquet

Sylvie Altman, maire PCF de Villeneuve-Saint-Georges, vient de faire un signalement au parquet Créteil suite aux propos tenus par un élu de l’opposition lors de l’examen d’un voeu contre l’islamophobie au Conseil municipal du 12 décembre dernier.

Alors que la séance touchait à sa fin, Mohamed BenYakhlef, au nom du groupe France insoumise, a présenté un vœu contre l’islamophobie. Le conseiller municipal motivait ce voeu notamment par l’attentat meurtrier de la mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande ainsi que celui de la mosquée de Bayonne.

Michel Faïsse, conseiller municipal d’opposition, adhérent LREM, réagit. «Je pense quand même qu’il ne faut pas exagérer. On parle quand même d’un attentat qui a eu lieu en Nouvelle-Zélande et d’un attentat en France, que je condamne contre la mosquée de Bayonne, qui n’a fait aucun mort. Alors que les musulmans en France sont responsables de combien de morts ?».

Quelques hués ponctuent l’intervention de l’élu. Son voisin, Birol Biyik (EELV) est interloqué. «Ooooh, mais c’est quoi ça ? C’est quoi ça ? Les musulmans ?» Mohamed Ben Yakhlef reprend la parole. «Nous ne devons pas comparer des extrémistes à toute une communauté !» Michel Faïsse revient à la charge une seconde fois. «En tout cas, tous ces terroristes étaient musulmans». De nombreux membres de l’assemblée condamnent ces propos tandis que le voeu est voté par les groupes LFI, Front de gauche, PS/PRG et EELV.

Dès le lendemain, les élus LFI de Villeneuve-Saint-Georges dénoncent les propos de Michel Faïsse dans un communiqué. «Ces propos sont condamnables judiciairement. M.Faïsse a été élu en 2014 sur la liste divers droite avec le soutien de l’UMP et du FN avant de se convertir au macronisme», rappellent aussi les élus.

Entre temps, Sylvie Altman consulte les services juridiques de la ville pour voir si les propos sont attaquables. «A la limite, sa langue aurait pu fourcher la première fois, mais sa seconde intervention a confirmé qu’il établissait un amalgame qui a profondément choqué. Nous ne souhaitons pas banaliser des propos islamophobes ou stigmatisants. A présent, ce sera au procureur de juger de la teneur de ces propos», motive-t-on au cabinet de l’élue qui a écrit ce 8 janvier à la Procureure de la République pour signaler l’incident.

Pour l’opposant, toute cette polémique est partie d’un malentendu. «C’est très simple, c’était la fin du conseil, j’ai fait un lapsus, au lieu de dire islamiste, j’ai dit musulman. J’ai trouvais que c’était exagéré de souligner ces attentats par rapport à ceux qui ont été commis en France comme à l’Hyper Cacher. D’ailleurs, la soudaine action en justice du maire a pour but de séduire les électeurs de cette communauté de Villeneuve-Saint-Georges», réagit Michel Faïsse.

Pour LREM Val-de-Marne, Michel Faïsse n’est pas des leurs

Dès l’éclatement de la polémique, il y a trois semaines, le député de la circonscription, Laurent Saint-Martin, le référent départemental Nabil Benbouha, et l’animateur local de Villeneuve-Saint-Georges, Kamel Djellal, ont tenu à mettre le parti hors de cause. «Michel Faïsse se revendique depuis plusieurs années comme adhérent La République En Marche, en dépit de nombreuses demandes du mouvement de cesser cette pratique. Les représentants de La République En Marche du Val-de-Marne rappellent que Michel Faïsse n’a jamais fait partie du mouvement, en raison du fait qu’il avait accepté l’alliance de M. Gaudin avec la liste du Front National lors de l’entre-deux-tours aux élections municipales de 2014 à Villeneuve-Saint-Georges».

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Réaction au voeu contre l’islamophobie à Villeneuve-Saint-Georges, la maire fait un signalement au parquet
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi