Santé | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 27/04
Réagir Par

Déconfinement en Ile-de-France: Christian Favier partage son inquiétude

Déconfinement en Ile-de-France: Christian Favier partage son inquiétude
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Alors qu’Edouard Philippe, Premier ministre, doit communiquer ce mardi après-midi sur les modalités du déconfinement à partir du 11 mai, le président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Christian Favier (PCF) partage ses inquiétudes et appelle à un changement très progressif., rappelant que l’Ile-de-France concentre 40% des malades du coronavirus Covid 19 hospitalisés en France.

Parmi les inconnues du déconfinement pointées par le président du Val-de-Marne: la disponibilité de masques pour tous ainsi que des tests en quantité suffisante. « Je veux partager avec les Val-de-Marnais mon inquiétude », témoigne l’élu.

Au-delà des masques et des test, le président du département s’inquiète des précautions qui seront garanties en milieu scolaire et dans les transports en commun.

« La réduction de l’offre de transport et la promiscuité au sein des bus, des couloirs et des rames pourraient en faire des lieux de contamination privilégiés. Il faut tout faire pour éviter qu’ils le soient. Malgré les difficultés que cela engendra, les déplacements devront être limités au-delà du 11 mai car la situation sanitaire l’exigera malheureusement pour les semaines et les mois qui viennent », insiste l’élu qui demande au gouvernement que le port du masque soit obligatoire dans les transports en commun et pris en charge par l’Etat « dont c’est la responsabilité », tacle le président du département tout en rappelant les commandes prises par les collectivités locales dont le Conseil départemental qui a commandé un masque par habitant.

« Faute d’engagements clairs et chiffrés, je ne peux pas concevoir un déconfinement large dès le 11 mai en Ile-de-France. Ce manque de vision claire et concertée rend incertaine la réouverture des écoles, collèges et lycées. Je ne comprends pas que l’on puisse envisager un retour en classe de nombreux collégiens et lycéens dès le mois de mai, alors que nombre d’entre eux utilisent les transports publics et que leur dotation en masques reste inégalitaire et assurée, pour l’instant, par les collectivités, seules. L’Education Nationale a la responsabilité de protéger les élèves, en les dotant de masques notamment. Qu’en sera-t-il réellement le 11 mai ? », questionne encore l’élu, appelant « à la plus grande prudence ».

« La volonté de relancer l’économie est louable, elle est partagée mais elle ne doit pas prendre le pas sur la sécurité sanitaire. Le 11 mai, un déconfinement sécurisé en Ile-de-France ne pourra être que très partiel et très progressif. » 

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Déconfinement en Ile-de-France: Christian Favier partage son inquiétude
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi