Vélo | Val-de-Marne | 22/04
Réagir Par

Déconfinement: le Val-de-Marne crée des pistes cyclables sanitaires

Déconfinement: le Val-de-Marne crée des pistes cyclables sanitaires
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

(Mis à jour avec les explications de Pierre Garzon) Pas question d’aller se coller serré dans le métro et le RER dès le 11 mai sauf à se prendre une deuxième vague furieuse de contamination au coronavirus. Ré-engorger façon XXL tous les axes routiers avec sa voiture n’est pas non plus une solution alors que la pollution de l’air constitue aussi un problème majeur de santé publique.

Dans ce contexte, le Conseil départemental annonce la création d’un réseau de pistes cyclables »sanitaires » longeant les principaux axes de transport en commun dans le Val-de-Marne, à savoir les lignes de métro 1, 7, 8, des lignes de RER A, B, C, D, E et des lignes de bus 393 et TVM. Les grandes départementales qui assurent les liaisons à l’intérieur du département devraient ainsi être aménagées en urgence pour accueillir des voies dédiées au vélo. « Ces itinéraires seront travaillés en articulation avec l’Etat, les collectivités et les associations de cyclistes », annonce Christian Favier (PCF), président du Conseil départemental du Val-de-Marne.

Ci-dessous le plan de pistes cyclables sanitaires proposé par le département, en complément de l’existant

Une initiative en phase avec le projet RER V

Cette accélération dans l’aménagement des pistes cyclables en suivant les grandes lignes de transport s’inscrit aussi dans le cadre du projet du collectif RER Vélo (ou RER V). Composé d’une trentaine d’associations de cyclistes, ce collectif créé en 2019 propose de déployer 9 lignes de vélo express correspondant à des métros et RER de la région afin de relier les petits bouts de piste qui s’arrêtent nulle part. Sur l’ensemble de l’lle-de-France, ce RER Vélo représente 650 km de pistes cyclables et est estimé à 500 millions d’euros de budget, dont 60% devrait être pris en charge par le Conseil régional.

Le projet de RER V en Val-de-Marne

Lire aussi :
L’Ile-de-France met 300 millions d’euros sur la table pour le RER Vélo

D’abord des lignes jaunes

Alors que le déconfinement démarre dans moins de trois semaines, l’enjeu n’est pas de construire des aménagements lourds mais de flécher des voies automobiles pour le vélo grâce à un marquage au sol. « Notre objectif est d’oeuvrer à ce qu’il n’y ait pas plus d’1 million d’usagers quotidiens des transports publics au lieu de 5 millions habituellement, sans que les 4 autres millions ne se retrouvent tous dans des bouchons géants. Dans un premier temps, nous tracerons tout simplement des lignes jaunes au sol, puis, lorsque le maillage sera achevé, nous conforterons progressivement les aménagements », détaille Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental en charge des transports. Dans le Val-de-Marne, les axes retenus,qui longent des axes de transports publics sont principalement des grandes départementales comme la RD86, RD7, RD3, RD120…. « La majorité de ces routes appartiennent au département mais ont un statut de route à grande circulation, nous sommes donc en discussion avec la préfecture pour obtenir l’autorisation de fermer des voies automobiles lorsqu’il y a des double voies pour en consacrer une aux vélos », reprend Pierre Garzon.

Vers la fin des pistes cyclables entravées d’embûches?

Certaines départementales comprenant déjà des pistes cyclables, comme la RD7, devraient quand même bénéficier de ces voies vélo sanitaires. « En raison des travaux sur la RD7, la piste cyclable est très endommagée et a de nombreuses coupures, il est donc nécessaire de consacrer une voie continue pour les vélos », défend Pierre Garzon.

Combien de kilomètres pour ce réseau sanitaire ?

Difficile de chiffrer à ce stade. « Nous n’avons pas pensé le projet en nous disant, il faut faire tant de kilomètres. On réalise et ensuite on comptera », indique le vice-président aux transports, qui estime l’ensemble autour de 40 km pour un budget de 1 million d’euros.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
11 commentaires pour Déconfinement: le Val-de-Marne crée des pistes cyclables sanitaires
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi