Mouvement social | Val de Marne | 26/02
Réagir Par

Déjà huit semaines de grève pour le barreau du Val-de-Marne

Déjà huit semaines de grève pour le barreau du Val-de-Marne

Réuni en assemblée extraordinaire ce lundi, le Conseil de l’ordre du barreau du Val-de-Marne a voté la poursuite de sa grève reconductible contre la réforme des retraites. Les robes noires du ressort du tribunal de grande instance de Créteil entrent ainsi dans leur huitième semaine de leur mouvement entamé le 6 janvier.

Opposés sur le fond du projet de réforme des retraites qui doit mettre fin à leur régime autonome, les avocats ne comptent pas baisser les bras. Craignant une hausse des cotisations retraite et la fermeture d’un tiers des cabinets d’avocats, les plus petits, ils dénoncent «une atteinte portée à l’indépendance de la profession d’avocat et à son modèle économique pour définir son régime de retraite» et alertent sur le risque que cette réforme ferait peser sur la profession et par voie de conséquence, l’accès au droit pour tous.

«En dépit de 7 semaines de grève menée par la profession d’avocat le gouvernement continue d’attiser les braises de la division entre les professionnels qui travaillent à l’œuvre de Justice en France», justifie le conseil du barreau du Val-de-Marne qui a voté ce lundi en assemblée extraordinaire la poursuite du mouvement.

Afin de perturber le fonctionnement des tribunaux, ils vont continuer à refuser les désignations, à l’exception des gardes à vue et de la permanence étrangers (accord du Bâtonnier), demander le renvoie des audiences et plus généralement de cesser toute activité judiciaire.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi