Environnement | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 24/09
Réagir Par

Election polémique d’Eric Cesari à la présidence du Syctom

Election polémique d’Eric Cesari à la présidence du Syctom © Twitter Cesari

L’élection de la nouvelle présidence du Syctom, syndicat intercommunal en charge du traitement des déchets de Paris et sa proche couronne (85 communes) s’est tenue ce jeudi matin avec un duel entre Eric Cesari (LR), maire adjoint de Courbevoie et Colombe Brossel (PS), maire-adjointe de Paris.

Après la séquence des municipales 2020, la gauche espérait bien récupérer la présidence, qui avait calculé théoriquement disposer de 48 voix contre 42. Elle présentait donc Colombe Brossel contre Eric Cesari pour prendre la succession de Jacques Gautier (LR), qui ne se représentait pas.

Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu puisque sur 90 voix comptabilisées, 46 ont été à au candidat LR et 44 à la candidate PS. A gauche, plusieurs élus ont toutefois contesté le scrutin et quitté la salle alors que 91 bulletins avaient atterri dans l’urne. Un recours au tribunal administratif pourrait avoir lieu pour lister des irrégularités.

Il n’en reste pas moins que plusieurs voix de gauche ont manqué à l’appel. « C’est la magie de la schizophrénie éthique », commente Nadine Herrati, maire-adjointe EELV de Gentilly qui participait à la séance ce matin.

Concernant les priorités du nouveau président, ce dernier s’est fixé comme objectif premier « d’agir collectivement pour la fin de l’enfouissement de tous les déchets valorisables. » Au programme également : le Grand Défi de la prévention de la production des déchets et de la sensibilisation au tri, l’atteinte des objectifs affichés par l’Union européenne et la France en faveur de l’Economie circulaire, et encore le développement du traitement séparé des déchets alimentaires.

A lire aussi :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Election polémique d’Eric Cesari à la présidence du Syctom
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi