Faits divers | Accueil | 14/09
Réagir Par

Enfant jeté par la fenêtre à Choisy-le-Roi: cellule psy pour le quartier du port

Enfant jeté par la fenêtre à Choisy-le-Roi: cellule psy pour le quartier du port

C’est un fait divers particulièrement sordide et traumatisant qui s’est déroulé dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier du port de Choisy-le-Roi.

Un père a d’abord violemment frappé sa femme, pourtant épousée quelques heures plus tôt, avant de s’en prendre à son fils de 6 ans qu’il a jeté du 5ème étage avant de lui balancer tout ce qu’il avait sous la main. Une situation d’horreur qui n’a pris fin qu’avec l’intervention de riverains qui ont mis l’enfant à l’abri puis de jeunes du quartier qui ont maîtrisé le père sorti de chez lui en furie.

Hospitalisé à l’hôpital Necker dans un état critique, le jeune garçon est dans un état stable. L’accès de démence du père, qui a été conduit en hôpital psychiatrique après une journée de garde à vue, a traumatisé les riverains de cette paisible résidence du passage Dong.

La ville a déployé une cellule psychologique à l’échelle du quartier du port en collaboration avec la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique du SAMU de l’hôpital Henri Mondor et mis à disposition un numéro d’appel dédié, le 01 45 17 95 66, auquel répondent des psychologues spécialisés.

Deux permanences seront organisées ces lundi 14 et mardi 15 septembre de 16h à 20h dans le quartier du Port (salle de réunion du rez-de-chaussée de la Médiathèque, 17 rue Pierre Mendès France) par des médecins et psychologues. Les habitants du quartier du Port pourront s’y présenter sans rendez-vous et être reçus par des professionnels de santé.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Enfant jeté par la fenêtre à Choisy-le-Roi: cellule psy pour le quartier du port
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi