Commerce | | 25/11/2020
Réagir Par

Futur marché de Nogent-sur-Marne: où en est-on?

Futur marché de Nogent-sur-Marne: où en est-on? © Peter H

Annoncée de longue date, la restructuration de la halle du marché de Nogent-sur-Marne n’est pas encore dans les starting-blocks mais a fait l’objet d’un premier marché public dont les réponses sont attendues en janvier. En attente de nouvelles, une association a de son côté lancé une pétition pour réclamer un comité de suivi citoyen.

Esquissé sous forme de halles Baltard en 2014, le projet de nouveau marché de Nogent a évolué au cours des dernières années, sur sa forme comme son portage foncier et financier. Les premières projections qui prévoyaient bureaux et logements ont notamment été abandonnées. Le portage foncier, un temps envisagé par Grand Paris Aménagement, n’a pas non plus été retenu. C’est le territoire Paris Est Marne et Bois, compétent en matière de développement économique, qui sera maître d’ouvrage.

Pas de pôle culturel au marché

Le transfert du pôle culturel du boulevard Galliéni vers le marché a également été écarté, ne faisant pas l’unanimité. “La première étape concernant le pôle culturel sera le déménagement du musée. Nous avons envisagé son transfert dans l’ancienne gare de la place Sémard mais réfléchissons aussi à la regrouper avec ceux d’autres villes comme Saint-Maur-des-Fossés, Villiers-sur-Marne, Champigny-sur-Marne et Joinville-le-Pont, dans le bâtiment de l’Horloge acquis par la ville de Joinville. Le déménagement du musée permettra d’agrandir la médiathèque. Concernant la MJC, nous attendons qu’elle nous présente son projet pour les années qui viennent”, détaille le maire, Jacques J-P Martin.

Cet automne, c’est donc un nouveau cahier des charges que le territoire a soumis en marché public de conception-réalisation. Les candidatures sont attendues le 11 janvier au plus tard.

Pour rattrapage des épisodes précédents, lire :
Nogent-sur-Marne confie son coeur à Grand Paris Aménagement
Nogent-sur-Marne : changement de portage pour la refonte du marché
MJC, marché, musée… domino urbain à Nogent-sur-Marne

Deux halles

Le principe de deux halles, un marché traditionnel de 80 stands et une halle gourmande d’une dizaine de commerçants, ouverte tous les jours, demeure en revanche. Ces commerçants sédentaires devraient disposer de lieux de dégustation sur place. 80 commerçants volants (ceux qui sont extérieur) pourront aussi s’installer dehors, mais du côté Ancellet et non plus Galliéni.

Conciergerie, garde d’enfants, école de cuisine…

Parmi les suggestions de services pour accompagner les deux halles, l’appel à projets suggère de proposer un espace de rafraichissement et dégustation, un accueil conciergerie, une garde d’enfants, des locaux techniques et encore une école de cuisine.

6000 m2 de plancher

Au total, la surface prévue des nouveaux bâtiments est de 6 000 m2, sur un niveau avec éventuellement une mezzanine.

Des espaces verts et une place du village

Le gros changement par rapport aux anciennes projections est paysager, avec la création d’espaces publics et d’espaces verts autour des halles, le long de la rue des Héros Nogentais et à la place de la rue Ancellet qui comprend déjà un square et dont les maisons existantes, acquises par la ville, seront supprimées pour donner du recul aux nouvelles halles.

A la jonction de la rue des Héros Nogentais et de la rue lieutenant Ohresser, est prévue une “place du village” qui donnera sur l’entrée principale du marché. L’enjeu est de récréer un lien entre la grande rue Charles de Gaulle et le marché. Les commerces sédentaires de la halle gourmande donneront du reste dans la rue Ancellet, prolongeant ainsi ceux nouvellement installés rue du lieutenant Ohresser comme le poissonnier, la cave à bières ou le restaurant Chamboule tout.

Extrait de la note programmatique du marché public de conception-réalisation déposé par Paris Est Marne et Bois

Ces espaces publics devront notamment permettre accueillir des animations, rassemblements, les commerçants volants du marché, des jeux, ainsi qu’un espace vert de pleine terre “avec des arbres de grands gabarits dès leur livraison”, précise la note programmatique. L’idée d’un toit végétalisé au-dessous des halles demeure également, avec éventuellement de l’agriculture urbaine.

Parking agrandi à 500 places

Le parking, d’une capacité actuelle de 144 places, devrait être étendu à 500 places.

Un chantier sans fermer le marché

L’une des conditions du projet est celle de sa réalisation sans fermer le marché, en créant une halle provisoire rue Ancellet et des stands dans les rues avoisinantes (rue des Héros Nogentais, rue Thiers, rue Guy Môquet, rue du lieutenant Ohresser). Voir ci-dessous.

Extrait de la note programmatique du marché public de conception-réalisation déposé par Paris Est Marne et Bois

Désamiantage et déconstruction

L’opération commencera par le désamiantage et la déconstruction des bâtiments existants, qui accueillent les halles mais aussi un gymnase dont les activités sont transférées au nouveau stadium Christian Maudry, près de la gare de RER E.

Coût envisagé : 30 millions d’euros

Le coût de l’opération estimé par le maître d’ouvrage est de 30 millions d’euros mais celui-ci précise que les groupements candidats seront libres de proposer “un coût contrat optimisé”, dans le respect de l’intégralité du cahier des charges.

Livraison attendue en juin 2025

Les dossiers des candidats seront étudiés à partir de janvier afin de désigner cinq candidats au printemps. es derniers auront jusqu’en octobre 2021 pour remettre leur offre. La désignation du lauréat est annoncée le 1er mars 2022. C’est à cette date, après dépôt des permis, que pourront commencer les travaux, pour une livraison complète des espaces prévue en juin 2025. “La réalisation peut être assez rapide avec une préconception en usine”, indique le maire.

Pétition pour un comité de suivi citoyen du projet

En attendant les premières projections, l’association Transitions nogentaises a lancé une pétition pour demander la création d’un comité de suivi citoyen du projet.

“Les grandes lignes de cette opération auront pour conséquence de modifier profondément et de façon permanente, le cadre de vie et les usages des nogentais.es. Le projet prévoit notamment la construction de nouvelles halles, le réaménagement de la Place du marché et pourrait impacter le futur de nos espaces culturels. Aujourd’hui, il est donc essentiel que la population soit réellement associée de façon systématique à la définition et à la réalisation de ce projet ambitieux !”, motive l’association, créée pendant les municipales pour challenger les candidats sur la dimension environnementale de leur projet.

Pour l’association, ce comité citoyen devra “participer à la rédaction du cahier des charges du projet Cœur de ville” et “représenter les commerçants, la jeunesse nogentaise, nos aînés, les actifs, les associations et les 5 quartiers de la ville.”

Voir la pétition

“Il y a déjà eu des réunions publiques sur le sujet en début d’année et il uy en aura à nouveau dès que cela sera possible. Les futurs projets seront exposés dans la boutique éphémère qui se trouve près du marché”, promet le maire.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Futur marché de Nogent-sur-Marne: où en est-on?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi