Entreprises | | 11/12/2020
Réagir Par

Gentilly – Recommerce: comment le vendeur de smartphones reconditionnés s’est converti au télétravail

Gentilly – Recommerce: comment le vendeur de smartphones reconditionnés s’est converti au télétravail © Fb

Installée à Gentilly, Recommerce en remet près de 600 000 smartphones reconditionnés en circulation chaque année. La startup qui génère 250 emplois s’est convertie au télétravail avec la crise sanitaire et a fait la démo à deux secrétaires d’Etat en visite ce vendredi matin.

Installés dans une ancienne fabrique de pain d’épice, tout près du quartier du Chaperon Vert, côté Gentilly, Recommerce s’est imposé en l’espace de dix ans comme un intermédiaire du marché encore balbutiant du reconditionnement de smartphones qui croit chaque année de 30%. De quoi générer un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros par an.

La société dispose d’un réseau auprès de grands distributeurs européens et d’opérateurs téléphoniques, lui permettant de récupérer des centaines de milliers d’appareils chaque année. Dernièrement, l’entreprise a également noué un partenariat avec Amazon pour permettre à ces usagers de vendre leurs smartphones usagers.

«Les Iphone représentant la moitié de nos volumes. Nous avons également beaucoup de Samsung et Huawei. Plus le téléphone est onéreux, meilleure est la cote à la revente. Les appareils sont reconditionnés dans les 15 pays où nous sommes présents et nous nous occupons du contrôle de la qualité en réalisant des diagnostics», résume Pierre-Benoît Enée, directeur de la production.

Face à la crise sanitaire, la société a dû passer au maximum en télétravail, ce qui a nécessité pas mal d’ajustements. «Nous avons organisé une trentaine de réunions avec les représentants du personnel pour faire remonter les requêtes de nos collaborateurs. Nous avons notamment autorisé l’allongement de l’amplitude de travail de 7 heures à 21 heures pour permettre d’adapter la journée à la vie privée de chacun, tout en convenant d’un moment dans la journée pour se resynchroniser en équipe», relate Carine Pellet, directrice des ressources humaines. «Nous avons aussi essayé de reproduire les rituels fédérateurs comme les échanges informels au début des réunions. Il était d’autant plus important de maintenir cette dynamique que nous avons recruté 23 nouveaux collaborateurs durant cette période.»

L’entreprise a reçu ce vendredi la visite de Cédric O et Laurent Pietraszewski, respectivement secrétaires d’Etat à la transition numérique et chargé des Retraites et de la Santé au travail.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Gentilly – Recommerce: comment le vendeur de smartphones reconditionnés s’est converti au télétravail
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi