Loisirs | Accueil Val de Marne (94) Bois de Vincennes | 27/05
Réagir Par

Gros succès pour la réouverture des barques au Bois de Vincennes

Gros succès pour la réouverture des barques au Bois de Vincennes

Les abords des lacs du bois de Vincennes sont à nouveau autorisés à la promenade mai pas seulement… Depuis quelques jours, on peut aussi louer des barques et sur les lacs Daumesnil comme des Minimes, le succès est au rendez-vous.

« Ça fait un bien fou, c’est un véritable vent de liberté et de fraîcheur, en même temps qu’un retour à l’effort physique », confie Tristan, enseignant. « C’est vraiment appréciable de voir autre chose après avoir passé tant de temps à être enfermé. Et puis, c’est assez physique, ça fait du bien de se dépenser » , abonde un autre rameur, venu avec femme et enfants. « Voir du monde, être dehors, refaire de l’exercice, c’est rassurant », témoigne Sarah, venue avec son garçon.

Le télétravail ou la journée d’école achevée, on est venu de Paris et villes alentours pour profiter de l’un des rares coins de verdure accessibles alors que parcs et jardins restent désespéramment fermés malgré le beau temps. Dans la file d’attente qui ne désemplit pas, d’ados comme de familles ou d’amoureux, on mange des gaufres, des glaces… « Depuis que l’on a rouvert, ça marche très bien, les gens se retrouvent ici. Aujourd’hui, on s’est même un peu fait surprendre et on n’a pas arrêté de toute la journée. Demain, je devrai en urgence aller chercher du gel hydroalcoolique car on demande à nos clients d’en mettre pour que les rames soient propres », témoigne l’un des quatre agents en charge de la location des bateaux. Message reçu 5 sur 5 par les passagers. « C’est bien qu’il y ait du gel hydroalcoolique près de la caisse. Plus il y’en a, mieux c’est. Pour ce qui est du masque, on l’a mis dans la queue, ou quand nous nous sentons trop proches des gens en général, dans des lieux publics. Sinon, on ne va pas le porter à longueur de journée » confie l’un d’eux. « De toute façon, on ne va pas porter nos doigts à la bouche, une fois sur le bateau », note un autre.

« Même si nous sortons, et que nous apprécions énormément cette liberté retrouvée, nous avons toujours l’impression d’être en confinement puisqu’au final, nous restons à la maison, avec les enfants : nous en télétravail, et eux en faisant l’école à la maison », confie Joana.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Bateau, , Famille, , Jardins, Parcs et jardins,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi