Service public | Val-de-Marne | 25/02
Réagir Par

Haro sur les suppressions de tournées de La Poste en Val-de-Marne

Haro sur les suppressions de tournées de La Poste en Val-de-Marne

Dans certaines villes du Val-de-Marne, le service postal est devenu tellement aléatoire que certains usagers en sont devenus suspicieux. A Fresnes par exemple, des habitants sont persuadés que les facteurs glissent des avis de passage dans les boîtes aux lettres pour ne pas s’embarrasser avec les recommandés. A L’Haÿ-les-Roses, Chevilly-Larue au Plessis-Trévise ou sur le Plateau Briard, des dysfonctionnements dans la distribution du courrier sont également dénoncés.

Pour Sud PTT 94, cette situation s’explique notamment par le recours de La Poste à des suppressions de tournées. «Dès octobre 2018, nous avions recensé la suppression de 72 tournées dans 33 communes du 94 en un an et demi. Depuis d’autres suppressions de tournées de distribution se sont ajoutées en 2019 : 10 à Boissy, 13 à Maisons-Alfort, 8 à Vincennes». Selon le syndicat, la direction n’a pas l’intention de s’arrêter là avec de nouveaux projets de réorganisation pour 2020 comportant son lot de suppression de tournées de distribution du courrier dont trois dès la fin mars, pour le centre de Rungis déjà en service dégradé. En conséquence, les tournées restantes s’allongent pour les facteurs et le service s’en ressent.

Réorganisation et problèmes de recrutement explique La Poste

«La distribution du courrier de certaines communes du Val-de-Marne a connu des dysfonctionnements ces derniers mois», reconnaît la direction de La Poste qui l’explique par la mise en place de nouvelles organisations de distribution nécessitant un temps d’adaptation des facteurs. «Parallèlement, nous rencontrons de fortes difficultés à recruter des nouveaux facteurs, remplaçant ceux momentanément absents ou ceux partis (en retraite, en mobilité interne par exemple). Nous avons donc davantage fait appel à des personnes en CDD ou des intérimaires que nous avons formées et accompagnées, et qui elles aussi nécessitaient un temps d’apprentissage pour gagner en savoir-faire (…) Malgré nos difficultés de recrutement, nous avons embauché 34 facteurs en CDI dans le Val-de-Marne entre septembre et décembre 2019, et nous prévoyons d’en embaucher 90 supplémentaires cette année». Le groupe ajoute que les mouvements sociaux de décembre et ses impacts sur les transports ont généré des retards de distribution qui ont été rattrapés courant janvier. «Depuis, la situation de la distribution dans toutes les communes du Val-de-Marne est à nouveau régulée». La Poste explique que sa réorganisation se justifie par la baisse annuelle de 8% des volumes de courrier et la nécessité de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation, plus rapides et plus tard dans la journée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Haro sur les suppressions de tournées de La Poste en Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi