Emploi | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maurice | 04/06
Réagir Par

Hôpitaux de Saint-Maurice: 1200 agents victimes d’un incident de paye

Hôpitaux de Saint-Maurice: 1200 agents victimes d’un incident de paye

Stupeur et colère pour quelque 1200 agents des Hôpitaux de Saint-Maurice, lorsqu’ils ont reçu leur bulletin de salaire il y a une dizaine de jours. Un dysfonctionnement comptable a entraîné la suppression des éléments variables de leur paye (heures supplémentaires, week-end, jours fériés,…) amputant jusqu’à 25% de leur salaire…

«Plusieurs collègues ont contacté la permanence après avoir constaté une baisse de salaire. Depuis le début de la crise du Covid-19, nous avons des réunions hebdomadaires avec la direction. Nous avons donc demandé des explications dès jeudi dernier. En amont de cette rencontre, une centaine d’agents s’était rassemblée pour protester», relate David François, le secrétaire général CGT des hôpitaux de Saint-Maurice.

La direction explique alors qu’une désorganisation du service en charge des payes, due au Covid-19, est à l’origine de cette erreur qui a eu pour conséquence de supprimer des bulletins, les variables que constituent les heures supplémentaires, les soirs, les week-end et jours fériés.

«Au départ la direction souhaitait faire la régularisation sur le salaire de juin, prétextant qu’une modification aussi massive des payes allait faire beuguer le système informatique. Pour nous, c’était hors de question. Puis ils ont proposé de verser les variables en priorité aux agents de catégorie C, puis aux autres en milieu de mois», poursuit le délégué syndical. Mardi dernier, une nouvelle manifestation a réuni cette fois 150 agents et la direction s’est rendue à leur assemblée générale. L’hôpital a finalement annoncé la régularisation des agents dès cette semaine.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi