Immobilier | Paris | 17/09
Réagir Par

Immobilier: les particuliers boudent Paris

Immobilier: les particuliers boudent Paris © Delcreations

-5% de recherches dans Paris intra-muros entre août 2020 et août 2019, au profit de la banlieue, essentiellement la grande couronne, et des départements limitrophes, tel est le constat dressé par le site du Particulier au particulier, PAP.fr.

Effet post-confinement ou accélération d’une tendance ? Le site observe une hausse des recherches de biens à acheter de l’ordre de 60 % par rapport à août 2019 en Ile-de-France, avec une nette préférence pour la très grande couronne et les départements limitrophes comme l’Eure, l’Eure et Loir, le Loiret, l’Yonne et l’Oise,

En bref, les recherches en proche couronne augmentent d’environ un tiers et bondissent de plus de 80% en grande couronne, voire même à 118% en Seine-et-Marne.

« Et le mouvement s’étend au-delà des frontières administratives de l’Ile-de-France. Ainsi, les départements limitrophes à l’Ile-de-France progressent également de 83% en moyenne, vers le Nord dans l’Oise (+78%), vers l’Ouest dans l’Eure (+102%) et l’Eure et Loir (+65%), ou vers le Sud
dans le Loiret (+82%) ou l’Yonne (+88%) »,
détaille le site.

Dans les régions, le constat est le même d’un un mouvement des centres métropolitains vers la périphérie dans les régions. « Ainsi, quand Bordeaux progresse de 21%, la Gironde progresse de 70%. Quand Lyon progresse de 37%, le Rhône progresse de 86%. Les recherches des Français s’éloignent des centres-villes. »

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Banlieue, Immobilier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi